La Passion des BJD

Forum français de collectionneurs et customiseurs de Ball Jointed Dolls
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ophélia

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Vicky
Collectionneur acharné
Collectionneur acharné
avatar

Nombre de messages : 1818
Age : 24
Localisation : Au royaume de nulle-part
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Ophélia   Sam 12 Avr - 14:54

Voilà j'ai décider de demander un avis autre que ma famille et mes amis pour mon histoire : Ophélia. Je mets un chapitre et vous me dites si vous aimer et si vous voulez la suite et je continue ^^ donc voilà :


Ophélia


Chapitre 1 : Retrouvailles


Un sabre ôtant la vie. Un cri déchirant le silence. Le liquide de vie coulant sur le sol. La petite Ophélia courait dans le manoir vers l’endroit où elle avait entendu le hurlement de sa mère…Une fois arriver, la petite fille aperçue Lady Katia sur le sol, couverte de sang et un homme sombre aux cheveux blancs, penché sur elle…La petite aristocrate sentit alors deux mains se refermées sur ses épaules…Elle tourna la tête pour apercevoir un jeune commandant de 13 ans aux cheveux de ténèbres et aux yeux rouge sang…
« Gouverneur, dit-il de sa voix à la fois douce et féroce, que dois-je faire de leur fille ?
Le gouverneur se retourna.
-emmène la au milieu de l’océan et fait la couler ! Répondit-il sur un ton brutal.
-la faire couler…mais je… … … … bien gouverneur… »
Le garçon emmena Ophélia dans son navire et, une fois au milieu de l’océan, il s’agenouilla devant elle.
« Mlle Ophélia, murmura t-il, restez dans la chaloupe et attendez qu’un navire vous récupère.
-Mais, gémit la petite noble, et toi ? Je veux pas que tu sois en danger !
-Ne vous en faites pas pour moi. Laissez pousser votre chevelure afin qu’elle atteigne vos chevilles, ainsi, je pourrais vous reconnaître…Devenez pirate aussi ! Il vaut mieux être un hors-la-loi que de servir ce démon ! Vous avez bien compris Mlle Ophélia ?
-Ou…Oui…Je pense être…être assez forte…
-à présent je vais vous laisser… »
Le garçon fit descendre la chaloupe dans laquelle se trouvait Ophélia, une fois celle-ci à l’eau, il se pencha sur le garde-corps et ajouta :
« au fait…Je m’appelle Sidca… »
Après quoi, le bâtiment s’éloigna laissant derrière lui, une petite noble, seul au milieu de l’eau…

Soudain, elle se réveilla en sursaut, dans un lit à baldaquin de forme ronde…
« Ce…ce n’était…rien qu’un rêve… »
Ophélia se leva et s’habilla. Elle était devenue une magnifique jeune femme. Sa peau de pêche faisait ressortir ses yeux verts et ses longs cheveux bruns qui atteignaient ses chevilles. Malgré ses vêtements pas très féminins, Ophélia était une jeune et jolie pirate.
La porte de la cabine s’ouvrit et un petit garçon de douze ans, portant un bijou frontal rouge, à la peau, aux cheveux et yeux noirs, entra.
« Mlle le capitaine ! S’exclama le petit prince. Mai a dit que le bateau sera bientôt à quai !
-Merci Jim, répondit le capitaine sur un ton calme, J’arrive immédiatement. »
Le petit monarque sorti. Ophélia plaça son pistolet et son épée dans sa ceinture et sortie à son tour.
Une fois sur le pont, elle cria :
« Hissez haut nos couleurs ! Toutes voiles dehors ! »
Aussitôt, l’équipage se mis à s’agiter. Ophélia se plaça alors aux côtés de Mai, une jolie elfe blonde aux longues oreilles pointue et aux yeux clair, qui tenait la barre.
Un jeune homme s’avança et fit une révérence en ôtant sa tête tel un chapeau.
« Bonjour mon capitaine ! Cria t-il par-dessus le bourdonnement de l’équipage.
-Julian ! S’exclama Ophélia en souriant. Comment se porte mon cadavre préférer aujourd’hui ?
-Le mieux du monde capitaine ! »
Julian était, certes mort depuis longtemps, mais débordant de vitalité. C’était lui qui faisait rire l’équipage dans les moments de déprime. Il faut dire que, étant mort, il ne risquait rien en faisant des pirouettes de toues sortes…Il était roux, avait des yeux bleus, mais sa peau était étrangement pâle…
Julian se plaça aux côtés d’Ophélia et de Mai pour observer la ville qui se dessinait devant eux…
« Enfin de retour chez toi, murmura t-il, hein Ophélia ?
- oui…répondit le capitaine, chez moi…
Puis elle se tourna vers l’équipage
-M. Finwë !
Un vieil homme se retourna et répondit :
-Oui mon capitaine ?
-Préparez-vous à tirer dès que nous entrerons dans Vlamar ! Je veux un superbe feu pour mes retrouvaille avec le gouverneur !
-Oui capitaine ! Tout le monde à son poste ! Chargez les canons ! »
Ophélia regarda Vlamar qui se rapprochait de plus en plus…
« Zeff…Ma vengeance approche… »

Le bâtiment d’Ophélia s’avançait vers le port.
« Capitaine ! S’exclama un homme dont le visage était caché par le capuchon de son long manteau noir et dont juste une mèche de cheveux dépassait. Nous devrions ouvrir le feu avant que la marine ne s’aperçoive de notre présence !
-Tu as raison Diego, acquiesça la jeune femme. Feu à volonté ! »
Aussitôt les canons crachèrent d’énormes boulets qui détruisaient tout sur leur passage.
Julian ne tenait plus en place et Ophélia le voyait bien…
« A vos chaloupes camarades ! M. Finwë et M. Ten Po, prenez dix hommes avec vous pour garder le navire !
-Oui capitaine ! répondirent Finwë et Ten Po d’une même voix »
Tout le reste de l’équipage descendit en chaloupe pour rejoindre la ville où la marine les accueillit à coups de feu. Leur commandant visait sur le sol, à côté des pirates…l’un de ses hommes s’étonna :
« Mon commandant…Vous n’avez jamais rater une cible !
-Que vous arrive t-il mon commandant ? Demanda un autre »
Le commandant, sans prononcer un mot, sans les regarder, tira sur l’un, puis sur l’autre…Tous les soldats frissonnèrent avec un mouvement de recule tandis que les pirates s’étaient figés…Ophélia s’avança prudemment, sans prêter attention aux mises en garde de Julian, et parcouru, de sa main, le visage du commandant…soudain, un sourire illumina le visage de la jeune femme…
« Si…Sidca…murmura t-elle. C’est toi…C’est bien toi Sidca ?
Sidca attrapa des deux mains, celle d’Ophélia.
-Quand je vous ai dit de devenir pirate…Je ne vous avait pas demander d’être capitaine !
Ophélia lui sauta au cou
-C’est toi ! Je t’ai retrouvé ! C’est bien toi Sidca ! »
Sidca la repoussa tandis que Julian se plaça juste devant Sidca
« Je peux savoir qui tu es toi ?! Demanda celui-ci d’un ton mauvais
Ophélia le repoussa d’un geste vif
-Julian ! C’est un allié ! Et un korelyon est toujours un allié précieux !
-C’est quoi un « korelyon » Mlle le capitaine ? Demanda Jim
-Un korelyon mon prince, expliqua Diego en se penchant vers l’enfant, est une race capable de se changer en animal et qui à une telle force qu’avec son petit doigt, il pourrait envoyer notre navire à l’autre bout du globe…Nous savons que s’en est un car il à les yeux rouges et les cheveux noirs…
La marine s’avança d’un pas décider
-Commandant, s’il le faut nous vous tuerons !
Sidca les regarda puis ferma les yeux avec un air de rejet
-Imbéciles…
Il se tourna vers Ophélia et lui demanda :
-Puis-je vous emprunter votre épée Mlle Ophélia ? »
Etonnée, Ophélia lui tendis et le vit sortir la sienne…Une épée dans chaque main, il s’élança vers les soldats et les tua tous, un par un…
Ophélia s’avança alors pour se rendre chez Zeff…Mais, Sidca l’attrapa par le poignet…
« Mlle Ophélia non ! s’exclama t-il.
-Non ? S’étonna Ophélia énervée, Comment ça non ? Je n’ai pas le droit de venger la mort de mes parents ?!
-Ce n’est pas ça…Le gouverneur vous attend Ophélia
-Il m’attend ?! Comment ça il m’attend ?!
-Vous êtes devenu un capitaine connu partout Mlle Ophélia ! Il a su que je vous avais sauver la vie ! Je m’en suis sorti avec la cicatrice que j’ai sur la joue…Mais le gouverneur Zeff est un kartina !
-Un quoi ?
-Un kartina, répéta Diego, C’est une race très ancienne…à la place de la métamorphose animale, ils ont choisi la vie et la jeunesse éternel…et ils sont cent fois plus forts que les korelyons ! Je ne savais pas qu’il en restait encore…
-Le gouverneur est le dernier ! Annonça Sidca. Il faut être très fort pour battre un kartina…même un korelyon aurais du mal, ne serait-ce qu’a le toucher…Sidca se mit à genoux. Alors je vous en conjure Mlle Ophélia…faites demi-tour ! »
Ophélia ne réagit pas, elle était si surprise qu’il se mette à genoux…elle ne savait plus quoi dire…Elle était là devant l’équipage qui attendait sa réponse…au bout d’un moment, un long moment, elle déclara :
« Oui…Tous aux chaloupes ! Ont bas en retraite !
-Mais…Julian s’était approcher d’Ophélia. Mais capitaine…Tu rigole !
-Je ne t’ai rien demandé Julian ! »
Tête baissée, le mort retourna à la chaloupe comme tout les autres, et le navire s’éloigna du port de Vlamar avec, à son bord, le commandant de la marine…

Pendant ce temps, dans son bureau, Zeff enrageait, il n’avait pu voir que le bâtiment d’Ophélia mais l’avait vu s’éloigner presque aussitôt…
« Cette sale peste ! S’exclamait-il. Elle ne s’en tirera pas comme ça ! Sidca ! … SIDCA !!
Un homme entra n tremblant
-eu…gouverneur…S…Sidca est…est parti avec les pirates…
-QUOI ?! »
De fureur, il jeta son épée qui se planta dans l’épaule du soldat et dans le mur, épinglant le soldat…Zeff se leva et fit les cents pas dans son bureau
« Comment ose t-il me défier une fois de plus ?! Je le tuerai cette fois ! Et de mes propres mains ! »
Il récupéra son arme et l’homme tomba à terre. Zeff le saisi par le col et lui transperça le ventre avec son poing, après quoi il le lâcha sur le sol et cria :
« Capitaine Gin ! »
Un homme entra en trébuchant sur le premier, il tomba à terre et se releva immédiatement…C’était encore un korelyon, il avait l’air plus mauvais que Sidca et avait une dizaine de cicatrices rien que sur le visage, il en avait, en tout sur le corps, une centaine.
« Félicitation Gin, s’exclama Zeff, Vous venez de monter en grade…Commandant !
-c’est trop d’honneur Gouverneur ! Ironisa Gin sans le moindre sourire
-Je ne veux pas de remerciement ou quoi que ce sois d’autre ! Je veux juste que tu rattrapes le vaisseau pirate qui vient de quitter la ville ! Je veux Ophélia et Sidca vivants ! »
Gin sorti, pris un équipage avec lui et parti en mer, à la recherche du bâtiment d’Ophélia…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-vie-des-poupees.jimdo.com/
loveless
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3673
Age : 30
Localisation : loin...
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Ophélia   Sam 12 Avr - 15:47

heu... et la suite? >o<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ophélia   Lun 14 Avr - 18:51

super super class ! la suiiiiiiiiiiiite. J'aime beaucoup comment est débuté l'histoire ^^
Jveux en savoir pluus XD
Revenir en haut Aller en bas
Smiley_Beat
Nouvel(le) accro
Nouvel(le) accro


Nombre de messages : 659
Age : 35
Localisation : Villers Saint Paul dans l'Oise
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Ophélia   Lun 14 Avr - 21:44

J'aime bien, la suite Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://smileybeat.centerblog.net
Vicky
Collectionneur acharné
Collectionneur acharné
avatar

Nombre de messages : 1818
Age : 24
Localisation : Au royaume de nulle-part
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Ophélia   Mer 16 Avr - 8:20

hihi ^^ merci ^^jamais je n'aurai cru que ce serai l'histoire sur laquelle je travaillerais le plus ^^



Chapitre 2 : Adieu

Sur le pont, Ophélia était appuyer au garde-corps quand Sidca s’approcha d’elle…
« Et quel nom porte ce superbe navire ? demanda t-il.
-Je…Je n’en ai pas encore trouvé. Répondit Ophélia en rougissant.
-Depuis 8ans vous naviguez sur un bâtiment sans nom ?
-Euh…à peu de choses près…oui…Et si tu en trouvais un ?
-M…Moi ?
-Oui toi ! Après tout, c’est toi qui me l’as proposer… »
Sidca soupira et s’adossa au garde-corps…il leva la tête et aperçu le drapeau qui représentait un crâne et une rose…
« Bara no aku ! annonça t-il
-Pardon ?
-Bara no aku ! Cela signifie rose du mal…ça correspond à votre drapeau…ça vous va ?
-Oui…C’est parfait ! »
Soudain, Jim, en haut du mât, se mit à crier :
« Mlle le capitaine !!
-Qu’y a t-il Jim ? Demanda Ophélia
-Un…Un bâtiment de la marine arrive droit sur nous à une vitesse incroyable !
-De la marine ? Ils nous poursuivent ! Tout le monde à son poste ! Préparez les canons !
Ophélia se rapprocha du mât
-Jim ! Vois si Yasmina peut les atteindre avec ses boules d’énergies !
Elle se tourna vers Diego
-Tu pense y arriver toi ?
-Hum…peut-être…Le navire n’est pas si loin de nous… »
Diego se plaça sur le garde-corps et avec son bâton, lança des concentrations d’énergies pures sur le bâtiment ennemi causant de gros dommages. De son côté, Jim frotta la lampe accrochée à sa ceinture afin d’en faire sortir Yasmina, une superbe jeune femme aux cheveux bruns et aux yeux noirs possédant, tout comme le prince, un bijou frontale.
« Ne vous en faites pas mon prince, assura t-elle, j’ai entendu, je vais essayer… »
Yasmina fit apparaître une boule d’énergie pure dans chacune de ses mains et les lança causant, elle aussi, de gros dommages…Elle s’arrêta en voyant tous les soldats se précipiter autour d’une personne et pris un air désoler
« euh…Je crois que j’ai toucher quelqu’un…
-Pourquoi semble-tu désoler ? Demanda Sidca
-C’est une bonne chose que tu ai toucher un membre de la marine. Acquiesça Ophélia
Le bâtiment militaire s’était arrêter. Le « Bara no aku » en profita pour s’approcher et se placer à côté…Les pirates se précipitèrent sur le navire adverse mais les soldats était trop occuper à entouré la personne blessée…Sidca s’avança alors et se fraya un chemin parmis les marines, à grands coups d’épée…Quand il aperçu enfin le commandant du navire, allonger sur le sol, un énorme trou sanglant dans la poitrine, il s’arrêta net…
« …G…Gin… »
Sidca s’agenouilla à côté de Gin et pris son pouls…Ophélia s’avança et demanda :
« Tu le connaissais Sidca ?
-…Gin est…Gin est mon jumeau…
-Qu… ?! »
Ophélia se recula aussi vite qu’elle s’était avancer…
« Ton frère jumeau ?! »
Soudain, Gin se mit à tousser en crachant un peu de sang sur le visage de son frère…Il était, malgré le trou dan sa poitrine, en vie…
Yasmina expliqua :
« bah oui…Un génie ne peut pas tuer…Mais il peut en faire voir des vertes et des pas mûres… »
Sidca pris son frère dans ses bras pour l’emporter sur le « Bara no aku » quand un soldat lui barra le passage…
« Reposez notre commandant ! »
Sidca, ne pouvant rien faire avec Gin dans les bras, se contenta de lui jeter un regard noir…C’est alors que Julian intervint…Il se plaça entre Sidca et le soldat en disant :
« Je te conseille de t’écarter !
-Qui est tu pour me dire ça ?! Répondit le soldat en pointant son épée sur le mort…
-oh…Tu souhaite donc me tuer…
Julian s’avança, enfonçant lui-même l’épée dans sa poitrine sous les yeux ébahis de Sidca et des soldats…
-Il y a bien longtemps que je suis déjà mort ! «
Julian sorti son pistolet et tira dans la tête du soldat recevant quelques gouttes de sang sur le visage…Après quoi, il retira l’épée comme si de rien n’était et se tourna vers Sidca en souriant
« La voie est libre l’ami. »
Sidca lui dit merci sans le moindre sourire et se rendit sur le « Bara no aku » ainsi que tout l’équipage sauf Mai…Celle-ci s’approcha des soldats
« Juste une chose, dit-elle, je n’aime pas vraiment faire ça mais bon…
Elle sortie un couteau et se pencha sur un soldat déjà mort…Elle lui coupa alors la tête sous les yeux dégoûter et effrayer des autres marines qui reculaient pour ne pas avoir les pieds dans le sang qui coulait du cou du soldat…Mai pris la tête par les cheveux et la plaça dans un tonneau qu’elle referma ensuite.
« Je veux que vous donniez ça à votre gouverneur ! Lui seul devra l’ouvrir !
-Bi…Bien Mlle…Ce…Ce sera fait… »
après quoi, Mai rejoignit les autres et le « Bara no aku » reparti en haute mer avec à son bord, une fois de plus, le commandant de la marine…
Sidca s’apprêtais à emmener son frère dans la cale où dort l’équipage quand Ophélia l’interpella :
« Sidca, tu crois que ton frère va survivre avec des rats et de l’humidité ?
-non mais…
-aller viens ici ! Ton frère va avoir le privilège d’être dans la cabine du capitaine !
-Merci Mlle Ophélia… »
Sidca entra dans la cabine pour la première fois et fut étonner de voir une chambre aussi féminine…Même pour une femme…C’était un capitaine pirate…Sidca se ressaisi…Il déposa son frère sur le lit blanc, à présent couvert de taches rouges, et se tourna vers ophélia
« Merci pour tout mlle ophélia…Je…
-ça suffit ! Arrête de m’appeler Mademoiselle et de me vouvoyer ! Je ne suis plus noble ! Je suis un pirate ! »
Sur ce, elle sortie tandis que Julian entrait et que Gin ouvrait doucement les yeux
« Mais…murmura Sidca. Qu’est-ce qui lui prend ?
Julian sourit légèrement
-Tu ne sais pas ce que c’est que la peur de mourir au combat ? La tristesse d’avoir perdu ses parents trop tôt ? La joie de retrouver la personne qui nous à sauver ? Et la peur aussi de combattre un kartina ?
-Malheureusement non…
-Laisse le, il n’a pas une très grande capacité émotionnelle. Dit-une voix qui riait et suffoquait en même temps…
Sidca et Julian se tournèrent tout les deux vers le lit pour voir que Gin riait en grimaçant de douleur
« ha ha ha…aïe…De toute façon…Nous sommes tous comme ça nous, les korelyons…kof kof…Nous ne connaissons aucun sentiment tant que l’ont à pas aimer quelqu’un…Ou que l’ont est…kof kof…sur le point de mourir…
-Tu as trouver quelqu’un à aimer alors ? Questionna Sidca
Pour toute réponse, Gin leva la main pour frapper son frère à l’arrière de la tête
-Im…Imbécile ! Tu ne vois pas que j’agonise ?
-Ne dit pas ça ! Ne te sauverons tu verras !
-Tu as déjà vu quelqu’un…kof kof…Survivre…avec un trou comme celui là dans la poitrine ? »
Sidca ne répondit pas…Julian parla à sa place :
« Quelqu’un à aimer ?
-Oui, répondit Gin, Pour qu’un korelyon connaisse des sentiments il faut qu’il soie dans mon état actuel…kof kof…ou qu’il aime quelqu’un qui l’aime en retour…
-Cela nous révèle ce que sont des sentiments. Déclara Sidca
-Je l’ignorais ! Renchérit Julian
-Tu ignore tant de chose… »
Julian parut vexer mais continua de parler avec les deux frères
Au même instant, le navire de la marine venait d’accoster au port de Vlamar. Zeff lui-même vint les accueillir…
Le capitaine descendit, avec les 3 soldats encore en vie, l’un d’eux poussait le tonneau…
« Ils…Ils nous ont demander…de vous remettre ça…hésita le capitaine. Vous…vous seul devez…devez l’ouvrir… »
Zeff s’avança, légèrement énervé de ne voir, ni Gin, ni Sidca, ni Ophélia. Il ouvrit le tonneau et en sorti la tête…De rage il la lança sur le quai, sans se préoccuper du hurlement de terreur des personnes présente ni du sang qui avait coulait sur le sol…
« Je suis entouré d’incapable ! S’écria t-il. Préparez le plus rapide et la plus armé des navires !J’irais moi-même ! »
Il se tourna vers le capitaine qui tremblait de tout son corps…
« Quand à toi… »
Il l’attrapa par le col, et comme à son habitude quand un soldat le décevait, il lui transperça le ventre d’un coup de poing, envoyant une gerbe de sang sur les soldats effrayés…
Pendant ce temps, Sidca et Julian avaient laisser Gin se reposer…
Sidca s’approcha d’Ophélia et lui demanda :
« Où va-t-on…capitaine ?
-Je n’en sais rien…Avoua Ophélia. Nous allons nous entraîner et chercher des trésors…
« Vous…euh…Tu veux dire…piller des ville ?
-N’est-ce pas la principale activité d’un pirate ?
-Euh…oui sans doute… »
Ophélia eu un sourire satisfait mais Jim arriva en courant
« Mlle le capitaine ! Mlle le capitaine !
-Oui Jim ?
-Le frère du korelyon ! Il veut sortir et il a déjà blessé les 3 membres qui voulaient l’en empêcher !
-Quoi ?
-Mais qu’a t-il en tête, S’exclama Sidca.
Ophélia et le korelyon se précipitèrent vers Gin qui avait réussi à sortir…A part le trou dans sa poitrine, il semblait se porter à merveille…
« Gin ! S’exclama Sidca. A quoi joue tu ?
-Ha ha ha ha ha ! Avant ma mort, il faut bien que je fasse quelque chose d’utilise pour Zeff ! Car moi je ne suis pas comme toi ! Je ne trahi pas celui à qui j’ai jurer fidélité !
-Je ne lui ai jamais jurer fidélité !
-oui tu préfère être un hors-la-loi …
-Que de servir ce démon oui !
-Je ne te permets pas de traité le gouverneur de cette façon ! Je vais te ramener toi et la belle ophélia a Vlamar comme me l’a demandé Zeff ! »
Julian se plaça devant ophélia
« Je t’interdis de la toucher ! »
Sidca s’avança calmement vers gin et sortie son pistolet, gin l’imita et chacun visait le cœur de l’autre…Ils n’étaient séparer que de quelques centimètre…Il était impossible de rater son coup…
« Je ne t’épargnerai pas Sidca ! Annonça Gin…
Un coup de feu retenti dans le silence…On n’entendait plus que le bruit de la mer…Gin sourit et plaça délicatement sa main sur la joue de son frère, poussant sa mèche de cheveux et mis à découvert son œil gauche, balafré et aveugle…après quoi, il se laissa tomber à terre…Sidca avait tirer en plein cœur…
Gin était, cette fois si…bel et bien mort…du moins, espérons-le…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-vie-des-poupees.jimdo.com/
Vicky
Collectionneur acharné
Collectionneur acharné
avatar

Nombre de messages : 1818
Age : 24
Localisation : Au royaume de nulle-part
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Ophélia   Dim 11 Mai - 23:30

je met la suite ??? confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-vie-des-poupees.jimdo.com/
Smiley_Beat
Nouvel(le) accro
Nouvel(le) accro


Nombre de messages : 659
Age : 35
Localisation : Villers Saint Paul dans l'Oise
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Ophélia   Mer 14 Mai - 19:47

Oui Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://smileybeat.centerblog.net
Vicky
Collectionneur acharné
Collectionneur acharné
avatar

Nombre de messages : 1818
Age : 24
Localisation : Au royaume de nulle-part
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Ophélia   Jeu 15 Mai - 17:14

Chapitre 3 : Souvenirs


Julian s’approcha de Sidca qui était appuyer au garde-corps.
« Vous étiez proche tout les deux ? Demanda le mort.
-Pas vraiment…Répondit Sidca. Il a toujours été arrogent…Il n’écoutait que Zeff, il passait le plus clair de son temps avec lui…
-Je vois…Moi…même mauvais, j’aurai aimé avoir un frère…
-Tu n’en as pas ?
-Disons que…je n’ai pas eu le temps de le connaître…Notre famille a été massacrer par les kartinas il y a 90 ans…J’avais 19 ans et mon petit frère…il n’avait qu’un an…
-Je vois…Et toi ils t’ont décapité…c’est ça ?
-Oui, répondit Julian en ôtant sa tête, Chacun de nous à une histoire. Mai, c’est la jolie princesse des hauts-elfes
-hum…
-euh…la princesse des hauts-elfes…Elle s’est enfuis car son père voulait l’obliger à épouser Aikanaro, le prince des Sylvains, les elfes des bois…Jim…
-On y vient…Je me demandais ce que fais un si jeune garçon sur un navire pirate…
-C’est le prince de Mitan.
-Mitan ? La ville du désert ?
-Oui. Son père l’a autoriser à nous rejoindre car Zeff le menace sans arrêt avec son armée de korelyons…Cependant, il a confier la protection de son fils à Yasmina, qui est le génie de son royaume…
-Ah…d’accord…
-Diego…Personne ne sais rien sur lui…Il est le premier à avoir rejoins Ophélia…mais même elle ne le connaît pas…On dirait qu’il est venu juste pour découvrir l’océan ou quelque chose comme ça…
-Oui il ne semble pas très bavard…
-Exactement…Je connais l’histoire d’Ophélia dans les moindre détail mais je n’ai pas besoin de te la raconter je crois…
-Non en effet…
-Par contre …Je ne connais pas ton histoire…
-Moi ? Mon histoire et celle d’un korelyon…Je suis devenue soldat à 6 ans quand mon père était commandant, quand mon père est mort, Zeff est devenu commandant à sa pace, ma mère est morte également quelques jours après d’un énorme trou dans le ventre…Elle avait réussi à ramper jusqu’a chez nous…Quand Zeff est devenue gouverneur, j’avais 13 ans et je l’ai remplacé au poste de commandant…ensuite, mon histoire se mélange à celle d’Ophélia…Tien regarde… »
Sidca sorti un médaillon de sa poche et l’ouvrit…A droite, la photo d’une belle jeune femme blonde à l’air triste et sur la gauche, un korelyon possédant 10 fois plus de cicatrices que Gin et qui abordait un air enjoué…
« Ton père avait vraiment trouver la bonne personne, ses yeux brille de malice…
-Oui…sans doute…
-Cela doit vous être facile…Tout les korelyons ont un physique des plus parfait…
-hum…pas vraiment…Les humains ont peur de nos pouvoirs…Ils nous fuit…c’est rare de voir une humaine épouser un korelyon…
-Oh…d’accord…Ta mère devait être bizarre alors … »
Sidca ne répondit pas frappa Julian, envoyant sa tête…sur Mai…
De rage, Mai relança la tête du mort contre le mât…
Tandis que son corps, maladroit sans la tête, le cherchait en se cognant
et en trébuchant, Julian criait :
« Imbécile de corps ! Je suis là ! Non ! Ici pas là-bas ! »
Sidca attrapa la tête et le remis sur son corps.
« Merci, dit Julian avant de crier : excuse-moi Mai !
-Tu fais bien de t’excuser toi ! s’écria l’elfe en se retournant…
Ophélia sortie en colère de sa cabine, la chemise à moitié ouverte…
« Que se passe t-il ici ?
-Euh…Bégaya Sidca, Rien…
-Calmez-vous bon sang ! Arrêter de vous comporter en enfant que l’ont
doit à tout prix surveiller et qui se battent dès qu’on tourne le dos ! »
Ophélia referma violemment les portes sur elle tandis que Julian
s’approcha de Sidca
« Pas la peine de rougir comme ça…tu va finir par t’habitué tu verras…
-Par m’habitué ?
-C’est vrai qu’elle est merveilleuse…Mais elle se comporte comme un
garçon…Pour les vêtements aussi, elle est loin d’être pudique.
-Capitaine ! S’écria quelqu’un.
Ophélia ressortie
-Quoi encore ? »
Yasmina, affolée, bégaya :
« M. Finwë ! Il…Il…Il est…
-Mort ! S’exclama Jim essoufflé derrière Yasmina.
-Quoi ? S’étonna Ophélia. Mais…Il…Il était en pleine forme ce matin…
-Avoir atteint 93 ans c’est déjà un miracle Mlle le capitaine…
-Tu…Tu as raison Jim… »
ophélia se rendit, avec tout les autres, là où était M. Finwë. Mai
paraissait stressée…
« Qu’y a t-il princesse ? S’inquiéta Julian
-Comment…Comment comprendre ? -Quoi ?
-Comment comprendre un homme mort de vieillesse à 93 ans…quand
ont est sois même qu’un enfant au même age ?
-…Mais…attend… …tu es si vieille que ça ?!
-Imbécile ! Les elfes vivent 1000 ans et sans jamais vieillir ! »
Mai donna un coup à Julian, projetant sa tête à l’autre bout du « Bara
no aku ».
Après avoir mis M Finwë à l’eau, Tout les membres de l’équipage
retournèrent à leur poste, sauf Julian dont le corps cherchai encore la
tête…
Sidca, lui, s’approcha d’Ophélia.
« Alors, dit-il, chacun de vous à une histoire …Le « Bara no aku » aussi ?
-Oui. C’est le bâtiment qui m’a sauvé des eaux quand tu m’as laissée…M.
Finwë en était le capitaine, il m’a élever comme sa propre fille…
-Je vois… et tu… JULIAN ! »
Le corps de Julian avait percuté Sidca de plein fouet, le plaquant à
terre…D’une main, Sidca renvoya le corps qui atterri à côté de la tête…
Ophélia se mit à rire aux éclats puis aida Sidca à se relever…A peine sur
pied, il se transforma en fennec et tendis l’oreille…
« Qu’y a t-il ? Demanda Ophélia. Un problème ? Zeff ?
-Non pas Zeff, Répondit Sidca-fennec, des pirates qui font la fête…Mais
ils sont d’humeur massacrante…Si l’ont peu dire…Ils s’approchent de
nous…
-TOUS A VOS POSTES ! M. Ten Po, le drapeau ! TOUTES VOILES
DEHORS ! Préparez les canons et tirez dès qu’ils sont à porter de tirs !
-Bonne initiative… »
L’équipage du « Bara no aku » se mit en position de tir, Diego et
Yasmina prêts à lancer leurs boules d’énergies…Aucun navire à
l’horizon…
« Euh…tu es sûr de ce que tu as dit ? Demanda Diego.
-Oui regardes ! »
Sidca-fennec avait pointé sa patte vers un navire qui se dessinait sur la
mer…
Le bâtiment se rapprocha encore, et quand il fut à porté, le « Bara no
aku » tira dessus causant d’énormes dégâts…
L’autre bateau eu du mal à se rapprocher, mais réussi tout de même à se
Placer juste à côté.
L’autre capitaine cria : « A l’abordage ! .
Les pirates du « Bara no aku » n’eurent aucun mal à se débarrasser des
gêneurs, Sidca se changea en énorme tigre et sauta sur le bâtiment
adverse, tuant les pirates d’un coups de pattes…Julian se dressa contre le
capitaine qui tenta de lui couper la tête…Mais la tête de Julian resta sur
l’épée…
« Mais ça va pas la tête ?! » S’exclama Julian.
Le capitaine, pris de panique, entra dans sa cabine en courant et ressorti
avec un drapeau blanc qu’il dressa au-dessus de sa tête tout en grimpant
aux cordes…Les combats cessèrent petit à petit…
Un pirate ennemi était en train de traverser et lâcha la corde en voyant
le drapeau que son capitaine dressait…Il tomba droit sur Diego…
L’équipage d’Ophélia regardait le sorcier avec étonnement, Mai avec
admiration : Le capuchon qui le cachait était tomber sous le choc
dévoilant un visage des plus beau et de beaux cheveux violets, aussi
longs que ceux d’Ophélia et attachés en tresse…
Diego se releva en rougissant tandis que Mai le dévorait des yeux sans se
préoccuper du regard triste que lui lançait Julian…Ophélia s’avança
vers le capitaine ennemi…
« Je vous laisse la vie sauve, annonça t-elle, si vous accepter de voguer
sous mes couleurs.
-D…D’accord…Tout…Tout ce que…Vous voudrez…
-Bien ! Yasmina, apporte-moi un drapeau s’il te plaît ! Je veux 30% de
votre butin !
-B…Bien madame…
-MADEMOISELLE ! Appelez-moi Mademoiselle ! Je ne suis pas mariée !
-B…Bien…Mademoiselle… »
L’équipage d’Ophélia éclata de rire avant de retourner sur le « Bara no
aku ». Les deux navires s’en allèrent dans la même direction…
« Au faites Diego, Demanda Ophélia, pourquoi te cachait–tu ?
-Je…Hésita Diego. Je…C’est une longue histoire…
-Ca tombe bien nous avons tout le temps !
-Je ne crois pas ! Intervint Sidca toujours en tigre.
-Comment ça ? …Oh je t’en pris reprends ta forme humaine !
-Mais…c’est que…
-Reprend ta forme humaine !
-Bon…Comme tu voudras…Capitaine… »
Sidca-tigre ferma les yeux et grandit peu à peu jusqu'à devenir
humain…seulement…Un tigre garde t-il des vêtements sur lui ?
Ophélia se retourna en rougissant.
« Re…Retransforme toi ! Ou va t’habiller !
-A vos ordres capitaine ! »
Comme si de rien était, Sidca se déplaça vers l’endroit où il s’était
transformer en fennec et récupéra ses vêtements afin de s’habiller…
Une fois qu’il fut revenu, habillé, Ophélia lui cira dessus :
« Quand même, tu aurais pu me prévenir !
-J’ai essayer !
-Mais…Tu…Il fallait insister ! »
Il continuer à se disputer, l’un calmement, l’autre énervée…Cela fit
beaucoup rire l’équipage…
Pendant que Sidca et Ophélia parlaient, Julian était monté dans les
Cordages et commença à jongler avec sa tête et quelques boulets de
Canons ce qui fit redoubler les rires…

Cependant…Personne, pas même Sidca, ne remarqua à l’horizon,
navire de la marine…Un magnifique galion noir…Et ils remarquèrent
encore moins à son bord, le gouverneur Zeff…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-vie-des-poupees.jimdo.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ophélia   Mar 29 Juil - 22:54

waouw, j'ai mis du temps pour la lire, mais j'ai aimé et je ne dirais qu'une chose :

LA SUIIIIIIIIIIITTTTTTTTTTTTEEEEEEUUUUUUU
Revenir en haut Aller en bas
Vicky
Collectionneur acharné
Collectionneur acharné
avatar

Nombre de messages : 1818
Age : 24
Localisation : Au royaume de nulle-part
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Ophélia   Mer 30 Juil - 9:33

^^ ok ok voilà :

Chapitre 4 : Est-ce la fin ?

Zeff monta sur le pont et s’appuya au garde-corps pour regarder les deux
Navires d’Ophélia.
« Tien tien, se moqua t-il, elle a trouver une autre épave ? Avec un doigt
je pourrais réduire ce bâtiment en miette ! Avancez « le fidèle » ! Je veux
qu’ils sois à portée de tirs !
-Mais gouverneur, protesta un soldat, ils vont nous voir… »
Zeff le tua, sans même le regarder, par sa méthode habituelle, puis, se
retourna d’un geste vif vers les autres soldats
« Quelqu’un d’autre souhaite t-il exposer son opinion ? …Faites-moi
avancer « le fidèle » immédiatement ! »
Les soldats s’agitèrent dans tout les sens, désireux de vivre…
De leur côté, Ophélia et son équipage avaient remarquer le galion qui
avançait à grande vitesse vers eux.
« Dépêchez-vous ! Criait Ophélia. Chargez les canons ! La fuite est
impossible !
-Mlle le capitaine, On ne peut pas essayer de les semer sur les hauts-
fonds ? Demanda Jim
-Non ! Rétorqua Julian. Impossible !
-Julian ! S’exclama Ophélia. Retourna dans les cordages !
-A tes ordres !
-Tout le monde à son poste ! Préparez-vous… … FEU ! »
Les canons du « Bara no aku » crachèrent d’énormes boulets sur le
Galion ne causant que des dégâts minimes…
« Ah elle veut jouer à ça ! S’exclama Zeff sur un ton effrayant. Je vais la
pulvériser ! FEU A VOLONTE ! »
Les canons de Zeff répondirent à ceux d’Ophélia. Le deuxième bâtiment
fut réduit en poussière dès le deuxième assaut. Le « Bara no aku » failli
couler mais les attaques cessèrent avant…Zeff enrageait.
« Vous n’avez pas pris plus de boulets ?! Incapables ! »
Son équipage tremblait, quand soudain, Zeff fut frapper à l’arrière de la
Tête. Il regarda par terre afin d’apercevoir ce qui l’avait touché et vit…
Une tête…La tête de Julian lui sourit.
« Bonjour gouverneur !
-Qu…Qui es tu ?! Une tête seule ne peut pas parler c’est…c’est
impossible !
-Rien n’est impossible si on y croit gouverneur ! J’ai été tuer il y a 90 ans
par votre race ! Je suis revenue me venger ! Oui seul les morts peuvent
quelque chose contre un kartina !
-Qu…Que dit tu ? C’est…C’est faux…Faux tu entends ?!
-Attention ! »
Le corps de Julian avait traverser pour rejoindre sa tête et était tombé
sur Zeff, celui-ci repoussa le corps et se releva. Il vit avec horreur le
corps remettre sa tête…
L’équipage d’Ophélia en profita pour rejoindre Julian. Zeff se retourna
« Sidca…Quelle bonne surprise…
-Ne vous approchez pas de moi !
-Allons je t’ai quand même élever après la mort de tes parents !
-Une minute ! Coupa Ophélia. Quel age avez vous ?! »
Le silence s’installa…Un long moment de silence…Un silence pesant…L’équipage de Zeff s’était légèrement reculer et tremblait comme une feuille…
Zeff se retourna vers Ophélia et la regarda droit dans les yeux.
« Sachez Mlle Ophélia que les kartinas…
-Sont éternels je sais !
-Pourquoi posez vous cette question alors ?! »
Zeff vit qu’elle ne répondait pas et s’approcha de Sidca
« Sidca…Si tu la tue maintenant, je te pardonnerai peut-être…
-Qu…Quoi ?!
-Tu veux aider une hors-la-loi à tuer l’homme qui t’a élever ? »
Sidca baissa la tête et se retourna vers Ophélia qui recula. Il pris son épée et la mis devant son visage, après quoi, il se retourna à toute vitesse pour attaquer Zeff qui bloqua l’épée entre ses deux mains.
« Tu es un idiot Sidca ! Tu t’allie avec les faibles au lieu de rester sous me ordres ! Moi ! Le dernier et le plus puissant des kartinas ! »
Sidca lâcha son épée et recula…mais pas assez vite…Zeff avait lâcher l’épée de Sidca et sorti un poignard en or incrusté de rubis qu’il planta sous la poitrine de Sidca.
Le jeune soldat tomba en arrière dans les bras d’Ophélia et attrapa la main de la jeune femme.
« Mlle…Mlle Ophélia…Je…Je n’ai pas su…Vous protéger…Par…pardonnez-moi… »
Le korelyon ferma les yeux et ne donna plus aucun signe de vie… Ophélia se releva et regarda sa main couverte de sang…Elle pris le couteau de Zeff et le regarda également…Tout à coup, elle s’élança sur le gouverneur qui la stoppa en posant une main sur le visage de la pirate…Il se mit à rire mais Ophélia réussi à l’atteindre exactement au même endroit que Sidca…Zeff en fut si surpris qu’il mis un genoux à terre…Au bout d’un moment, il se releva en souriant.
« Tu crois pouvoirs tuer un kartina de cette façon Ophélia ? Un korelyon oui ! Mais pas moi ! Moi je suis invincible !
-Le cœur Ophélia ! S’écria Diego. Il faut toucher le cœur ! »
De rage, Zeff s’élança vers Diego et, d’une main, le jeta par-dessus bord…
« DIEGO ! »
Jim se précipita dans l’eau suivie de près par Yasmina. Ophélia de son côté, s’élança vers Zeff qui l’assomma d’un coups dans le ventre…Il fit alors passer tout l’équipage d’Ophélia par-dessus bord avant de s’éloigner sur son galion en emportant Ophélia, et sans prendre la peine de couler le « Bara no aku »…

Ophélia se réveilla dans un lit de soie blanche…Elle aperçue un miroir et s’y précipita…Devant son reflet, elle se laissa tomber, une main contre la glace…Ses cheveux…Ses longs cheveux avait été coupés…Ils étaient coiffés en chignon attaché avec des perles et deux mèches encadraient joliment son visage…Un collier de perle orner d’un diamant décorait son cou et elle portait une robe digne d’une princesse…Comme autrefois…Elle remarqua alors quelqu’un l’observer derrière son reflet…Quelqu’un qu’elle connaissait bien…Ces cheveux blancs et cette peau noire…Elle se retourna d’un geste vif en s’exclamant :
« Zeff ! Où est mon équipage ?! Sidca ! Jim ! Où sont-il ?! »
Zeff ria de façon effrayant et s’approcha d’Ophélia, attrapant délicatement une de ses mèches de cheveux…
« Ils sont tous morts…dit-il calmement. Tu n’as plus besoin d’être pirate…La robe te plaît Ophélia ?
-Que leur à tu fais ?! Qu’est-ce que je fais ici ?! Pourquoi…
-Une question à la fois.
-Que m’a tu fais ?! Pourquoi je suis ici ?!
-hum…Ce que je t’ai fais tu n’as pas besoin que je te le dise tu le vois très bien…Et tu es ici pour une raison simple…
Zeff se rapprocha d’Ophélia en souriant
-Les kartinas ne doivent pas s’éteindre…Cependant…Je suis le dernier…C’est pour ça que j’ai besoin de toi…
-Qu…Ophélia repoussa le gouverneur. Or de question ! Laissez moi partir ! Ne m’approchez pas ! »
Zeff attrapa les mains d’Ophélia et réussi à l’immobilisée ainsi qu’a lui volé un baiser…
« Qui t’a dit que tu avais le choix ? »
Zeff la jeta brutalement à terre et sorti de la chambre. Ophélia arracha le collier et se décoiffa puis se mit à pleurer, murmurant les noms de ses amis…Zeff, de l’autre côté, était appuyer contre la porte, le regard vide, il écoutais les lamentations d’Ophélia…Au bout d’un moment, il sourit et s’en alla…
Arriver à son bureau, il appela son nouveau capitaine.
« Veillez à ce que Mlle Ophélia ne manque de rien !
-Bien gouverneur !
-Veillez aussi à ce qu’elle ne s’échappe pas !
-A vos ordres ! »
Le capitaine sorti et Zeff s’approcha de la fenêtre, il contempla l’océan qui s’étendait devant Vlamar et murmura :
« Comment a-tu pu survivre pendant 8 ans…Sans jamais avoir tenu une épée auparavant…Serait-ce la haine que tu éprouve pour moi ? Non…Non il y autre chose…Un sentiment que je ne connais pas…Mais…Ma chère Ophélia…Pourra-tu et voudra-tu me l’apprendre ? »
Pendant ce temps, Ophélia aussi murmurait devant la fenêtre en contemplant l’océan :
« Etes vous vraiment mort mes chers amis…Non je ne veux pas y croire ! Sidca…Julian…J’ai tant besoin de vous…J’ai besoin de voir votre visage… »
Au bout d’un court moment, Ophélia s’allongea sur le sol…à force de pleurer, Elle finit par s’endormir…


Le « Bara no aku » était désert, au milieu de l’océan…Soudain, une main s’agrippa au garde-corps et Julian, Sidca sur le dos, monta à bord…Il déposa Sidca contre un tonneau et replongea tendis que Yasmina sortait de l’eau avec Jim et Diego. Mai escalada la paroi du bâtiment en portant M Ten Po. Julian et Yasmina plongeaient et replongeaient pour repêcher tout l’équipage. Au bout d’un moment, tout le monde fut sauver…Julian pris alors la direction.
« En tant que second, en l’absence d’Ophélia c’est moi qui commande ! Voici ma première exigence : Nous allons sauver Ophélia !
-Je…kof kof…Je viens avec vous !
Julian suréleva sa tête tandis que tout l’équipage se retournait
-Sidca ? Mais tu es blessé ! »
Sidca se releva difficilement et quand il fut sur pied, il regarda Julian droit dans les yeux.
« Je ne l’abandonnerai jamais ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-vie-des-poupees.jimdo.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ophélia   Mer 30 Juil - 14:00

tu as vraiment le don d'arrêter tes chapitres de façon à ce qu'on en redemande plus. Donc une fois de plus la suite (suis rapide en ce moment lo pur une fois serais pas la dernière)
Revenir en haut Aller en bas
Vicky
Collectionneur acharné
Collectionneur acharné
avatar

Nombre de messages : 1818
Age : 24
Localisation : Au royaume de nulle-part
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Ophélia   Mer 30 Juil - 14:03

lol bon alors prête pour le dernier chapitre ?? ^^Celui que tu viens de lire généralemnt les gens l'aime pas a cause du passage avec Sidca qui est bléssé ^^

Chapitre 5 : Combat final

Zeff se réveilla en sursaut au milieu de la nuit. Il passa sa main sur son front et se leva. Il sorti de sa chambre afin de déambuler dans les couloir …Jusqu'à la chambre d’Ophélia…Il ouvrit la porte et s’arrêta sur le seuil…Ophélia dormait par terre…Zeff se pencha sur elle et la pris dans ses bras, il la transporta jusqu’au lit et la déposa avant de la recouvrir d’une couverture…Avant de partir, il caressa le visage de la jeune femme du bout des doigts…
Le gouverneur ne se doutait pas que les soldats montant la garde autour du manoir se faisait tuer un par un…Personne ne remarquait les ombres qui se faufilaient discrètement vers la demeure de Zeff…Julian en tête, les pirates progressaient rapidement, quand soudain :
« Alerte ! Alerte ! Des intrus ! Arg !
-Tu va te taire toi ?! » Chuchota Julian après l ‘avoir tuer.
Mais il était trop tard…Les soldats se précipitaient en dehors, mais pour se faire tuer par l’équipage…Zeff, qui était presque arriver dans ses appartements, retourna en courant vers la chambre d’Ophélia. Il entra et referma la porte derrière lui. Ophélia était debout et tentait d’ouvrir la fenêtre. Zeff se précipita sur elle et l’attrapa par la taille.
« Oh n’essaye pas de t’enfuir toi !
-Lâchez-moi !
-Si je ne peux t’avoir, alors personne ne t’aura ! »
Zeff s’apprêta à la tuer quand la porte explosa. Il plaça son épée sous la gorge d’Ophélia en reculant. La poussière se dissipa laissant voir Sidca et Julian, ainsi que le reste de l’équipage…Ophélia voulut se dégager mais Zeff appuya la lame de l ‘épée contre la gorge d’Ophélia, faisant couler du sang sur la robe bleue…Sidca et Julian se figèrent sur place sans oser bouger…Zeff ria :
« Tant que je la tien, vous ne pouvez rien contre moi ! Vous risqueriez de la blessée… ! »
Ophélia eu alors un réflexe qui la libéra : Elle donna un coup à Zeff…juste entre les deux jambes…Le gouverneur la lâcha et tomba à terre…Ophélia se précipita dans les bras de Sidca.
« Je savais ! Je savais que vous ne pouviez pas être morts vous tous ! Surtout toi !
-L’amour rend invincible non ? Dit Sidca en souriant.
Zeff se releva et se mit en position de combat.
« Personne ne l’aura ! »
Il se précipita vers le couple, mais Julian se mis en travers et se pris l’épée en pleine poitrine. Zeff retira son arme et recula tandis qu’Ophélia repoussait son ami.
« C’est mon combat ! »
Ophélia emprunta l’épée de Sidca. Elle posa ensuite deux doigts sur sa blessure au cou et se les passa sur le visage, traçant une marque sur chaque joue, juste sous les yeux…
« A mort ! »
La jeune femme se précipita sur Zeff qui s’écarta au dernier moment. Ophélia traversa la fenêtre et atterrie sur le port. Zeff passa par le trou laissé dans le carreau pour la rejoindre…Entourés des soldats et de l’équipage, qui était descendu pour encourager leur capitaine, Ophélia et Zeff se faisaient face, l’un pointant l’épée vers l’autre…
Zeff, souriant et effrayant, ressemblait à un fou. Ophélia, grâce aux traces de sang sur ses joues, ressemblait à un assassin…
Tout à coup, ils se précipitèrent l’un vers l’autre. Le son des deux épées résonna dans le silence de la nuit. Ils se touchaient presque, leurs épées s’étaient croisées mais aucun ne voulait lâcher prise…Cependant…En utilisant presque toutes ses forces, Zeff fit rouvrir la blessure qu’Ophélia lui avait faite sous la poitrine et il s’écarta, une main sur la plaie. Ophélia en profita pour l’attaquer mais elle ne toucha que son bras. Zeff l’envoya contre un mur. La pirate refit une autre tentative que Zeff bloqua avec ses main…L’épée d’Ophélia touchait presque Zeff…Elle força sur son arme qui s’enfonçait petit à petit dans la poitrine de Zeff…Au bout d’un long moment où toutes les personnes autour d’eux se taisaient et observaient effrayées, Zeff écarta les mains, lâchant la lame de l’épée d’Ophélia qui traversa complètement son corps…Ophélia regarda Zeff effrayée tandis que celui-ci, l’épée encore plantée en plein cœur, se mit à sourire à la jeune femme, ressemblant ainsi à un jeune enfant…Ophélia retira son épée du corps de son adversaire et Zeff tomba à terre, les yeux grands ouvert et la bouche affichant un doux sourire…
La jeune pirate se pencha délicatement vers Zeff et lui ferma les yeux…
« Tout ce qu’il désirait…C’était apprendre à aimer…
-Les korelyon ont tous un caractère différent, annonça Sidca, mais les kartinas…Ils sont toujours avides de pouvoirs, enfin…Je veux dire plus qu’un humain… Certains d’entre eux, comme Zeff, souffre inconsciemment…Mais ils cherchent tous le pouvoir et la crainte des autres…Si Zeff avait eu le choix…Il n’aurait pas été si mauvais… »
En apprennant ça, Ophélia en eu presque le souffle coupé…Elle se releva pour aller se blottir contre son bien-aimé…Elle se serra encore un peu plus contre Sidca quand elle aperçu le capitaine s’approcher d’eux…
« Merci ! S’exclama t-il. Le gouverneur tuait au moins 1 soldat par jours et ce pour aucune raison…Vous nous avez sauver et c’est pourquoi nous laissons partir. La pendaison peut attendre…
-C’est sympas ça ! Ironisa Diego.
-Certains d’entre nous ne peuvent plus être pendu ! » Annonça Julian en soulevant sa tête.
Mai attrapa la tête et la couvrit de baiser
« Nous avons réussi ! Nous avons réussi ! Nous avons tuer un kartina ! »
Julian récupéra sa tête et la reposa sur son corps en rougissant…
Tout l’équipage, heureux que cela se termine enfin, remonta à bord du « Bara no aku » salué par les marines.
Le bâtiment s’éloigna et le capitaine de la marine s’exclama :
« Je vous rappelle qu’il est interdit de saluer des pirates ! Vous serez priver de déjeuner ce midi !
-Oui mon capitaine ! » Répondirent tout les soldats d’une même voix.
Le « Bara no aku » s’éloigna du port. Sidca s’approcha d’Ophélia et demanda :
« Et maintenant capitaine ? Où va t-on ?
-hum…Je ne sais pas…Mais qui sait ? La vie est une aventure…Nous en trouverons bien une autre à vivre quelque part dans l’océan… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-vie-des-poupees.jimdo.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ophélia   Mer 30 Juil - 14:26

oh déjà fini, sniff sniff çà fini un peu trop vite à mon goût. En tout cas c'est une histoire qui me plait bien. Ca inspire aussi, je pense q'un de ces quatre je vais tenter d'en faire une ce basant dessus, à l différence près que j'en ferais certainement une yaoi lol. enfin çà reste à voir. En tout cas bravo c'était super ^__^ de nouvelle aventure de prevu pour eux?
Revenir en haut Aller en bas
Vicky
Collectionneur acharné
Collectionneur acharné
avatar

Nombre de messages : 1818
Age : 24
Localisation : Au royaume de nulle-part
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Ophélia   Mer 30 Juil - 14:34

pour le 1 je l'ai fait en 4eme j'était pas encore première de la classe en français ^^ et la description (surtout des comat) c'est pas mon truc XDsinon pour ton histoire dérivé (fanfic ou un truc dans le genre c'est ça ?) pas de problème il y a déjà un couple Yaoi dedans il s'agit de Zeff et gin ^^ et pour la suite...voici le résumé :

2 ans après leur première aventure, l’équipage d’Ophélia s’aperçois que Zeff n’était pas le dernier Kartina. L’organisation Jugo, qui réuni les derniers, à tenter d’assassiner le jeune, faible et naïf roi Michael. Celui-ci se réfugie auprès de notre chère pirate, Ophélia...

prête à la lire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-vie-des-poupees.jimdo.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ophélia   Mer 30 Juil - 15:01

Ah moi oui suis prête à lire ^_____^ tu peux le poster Very Happy

Sinon pour ma futur fanfic je pensais en faire une en changeant les noms et faire mes propres persos, j'ai du mal à écrire avec des persos existant, c'est pas facile de faire passer leur personnalité quand on les a pas créé soit-même, j'aurais troppeur de les écorcher les pauvres. Donc je préfère faire une histoire qui se base sur la tienne, mais avec à mon avis pas mal de différences. Sinon côté combat, t'inquiète je ne suis pas doué non plus, en fait me suis jamais risqué à essayer d'en faire de peur de faire trop mal. Enfin ce sera peut-être une occasion de me lancer dedans lol. Néanmoins j'ignore quand je vais la faire, j'en ai djà une sur le feu qui a du mal à cuir, les Muses ne sont pas avec moi en ce moment helas. en tout cas j'ai hâte de lire la suite. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Vicky
Collectionneur acharné
Collectionneur acharné
avatar

Nombre de messages : 1818
Age : 24
Localisation : Au royaume de nulle-part
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Ophélia   Mer 30 Juil - 15:09

alors voici la suite ^^

Ophélia 2
Au service du roi


Chapitre 1 : Roi en détresse

C’est par une nuit sombre et sans lune que notre histoire commence…
A Holato, ville portuaire, des ombres se faufilaient à toute vitesse vers le château du roi.
Les gardes ne sentaient, au passage des ombres, qu’un léger souffle de vent…L’une s’arrêta soudain à un coin du château et toutes les autres l’imitèrent, non sans se bousculer…Le second demanda
« Nessa ! Pourrait-tu prévenir quand tu t’arrête ?!
-On ne s’adresse pas à sa reine de cette façon Lloyd ! Rétorqua la femme sous le masque qui dissimulait son visage.
-Désoler…Votre altesse… »
La dénommer « Nessa » repartie à toute vitesse et tout les autres la suivirent jusqu'à la chambre du roi…Celui-ci dormait dans un lit de soie blanche. Les 15 personnes masquées firent cercle autour de lui quand soudain, il se réveilla en sursaut et aperçu les « intrus »
« Qu…Qui êtes vous ? Demanda le jeune monarque. Que faites-vous dans mes appartements ? »
La silhouette de Nessa s’avança et elle retira son masque dévoilant une peau noire contrastant avec ses cheveux blancs…
« Allons…n’ayez crainte…mon cher frère… »

Au milieu de l’océan, sur une île en forme de crâne, au port de Farano, une ville pirate enfumée par les coups de feu, le « Bara no aku » était immobile et à moitié vide… Nous retrouvons nos amis dans l’une des nombreuses tavernes. Sidca était occupé à participer à une bagarre qu’il avait déclenchée en provoquant un homme qui tentait de séduire Ophélia. Le korelyon avait bien changé en 2 ans…Il avait coupé la mèche qui cachait son œil gauche laissant voir la cicatrice qui avait rendu cet œil aveugle. Il avait également attaché ses cheveux avec un morceau de foulard rouge mais surtout, il souriait et riait…Jamais il ne l’avait avant ses 21 ans, il y a 2 ans…Ophélia était assise au bar, la petite Nadia, 1 ans, dans ses bras. Ses cheveux, plus court, étaient attachés en tresse, on pouvait également voir la cicatrice au cou que Zeff lui avait laissé il y a deux ans. Nadia, sa fille, était, comme son père, une korelyon, pour un bébé de 1 ans, son air était beaucoup trop sévère…Mais où sont les autres ? … Mai était adossée au mur. Ses cheveux avaient poussé jusqu’au bas du dos et elle portait un collier ras du cou dont le pendentif était une petite fée. Julian participait lui aussi au combat, toujours le même visage, Julian ne pouvait pas changer en tant que mort…Il avait juste posé un bandana rouge sur sa tête et il était torse nu, laissant voir les cicatrices sur son torse. Yasmina était en dehors de la lampe et elle n’avait pas changée d’un pouce à part la couleur de sa robe devenue mauve. Jim était tout près d’elle. Il était devenu un beau jeune homme de 14 ans. Ses cheveux avaient frisé et il les avait recouverts d’un turban blanc où il avait accroché le bijoux de sa famille. Diego se faisait discret au fond de la taverne, il observait le combat avec un léger sourire en coin. Il avait abandonné sa longue cape noire pour d’étranges vêtements blancs, bleus et violets. Il portait autour du cou un pendentif en or et autour des bras, des bracelets en or également. Ses cheveux étaient détachés et coupés jusqu’au bas du dos…
Dans la taverne aujourd’hui, tous les pirates voulaient défier le korelyon et le mort.
Soudain, tout le monde se figea en entendant 3 coups de feu retentir à l’entrée…
Un jeune soldat, Korelyon et comandant, venait d’entré…Les pirates s’apprêtèrent à l’attaquer mais il leur fit un signe qui les en dissuada…Le commandant s’avança au milieu de la taverne sous les yeux des hors-la-loi et parla le plus fort possible pour bien se faire entendre :
« Je cherche Ophélia De la Naïe ! S’exclama t-il. qu’elle me suive, elle et son équipage. Je ne lui veux aucun mal ! »
Pour prouver qu’il disait vrai, il jeta ses armes à terre.
Ophélia se méfia mais Sidca posa une main sur son épaule en lui murmurant :
« Fais-lui confiance…Les korelyons n’ont qu’une parole ! »
La jeune pirate suivi, avec son équipage, le soldat en dehors de la taverne où une dizaine de soldats les attendaient. Une fois là, le commandant se retourna
« Nous avons…enfin…le roi a une faveur à vous demander…Dit-il en s’inclinant
-Ah oui ? »
Le soldat leva la tête et chercha du regard la personne qui avait parlé. Jim lui fit alors signe.
« Quel genre ? Demanda le prince. Autrefois les marines nous pourchassaient et maintenant…
-Jim ! Coupa Sidca
-C’est bon je me tais… »
Le soldat resta de glace et leur annonça :
« Quel genre de faveur ? Vous n’avez qu’a lui demander ! »
Il s’écarta aussitôt pour laisser place à…
« euh…Hésita Ophélia. C’est un roi…Ou une reine ? »
L’équipage éclata de rire. Le roi, lui, désirait plus que tout disparaître.
Celui-ci avait des cheveux noirs et longs jusqu’aux épaules, avec, posées dessus, sa couronne. Il avait un visage de fille et se tenait de façon féminine. Un bras replié derrière le dos qui tenait l’autre et il n’arrêtait pas de rougir…
« Je…Bégaya le monarque. Je…v…voudrais…Je voudrais…
-Allons votre altesse, L’encouragea le commandant, Ils ne vont pas vous manger…
-Puis-je…me… … … … … … Puis-je me joindre à votre équipage ? »
Le roi parla si vite qu’Ophélia mis du temps avant de réagir…
« …Euh…oui…euh… … …QUOI ?!
-Me…me joindre…à votre équipage…
-Mais vous êtes le roi ! S’exclama Sidca
-je sais…Des…Des kartinas…on voulut me tuer la nuit dernière ! »
Le silence s’imposa pendant un moment puis Diego s’avança
« Zeff était le dernier ! Annonça t-il
-Non…commença le roi
-Et on l’a tué ! Coupa Yasmina
- Non non non ! enfin…si…vous l’avez tué mais…C’est…ma…ma…ma…
-Ma ? s’étonna Julian ironique
-Votre quoi ? Demanda Mai
Le roi baissa la tête
-Ma sœur…Dit-il. C’est elle…elle a…elle a créé une organisation…l’organisation Jugo…Ils sont…ils sont 15 kartinas…
-Mais votre sœur est…Questionna Ophélia
-Une kartina…oui…
Le silence s’imposa à nouveau…On n’entendait que les coups de feu et les rires des pirates souls…quand Ophélia pris la parole :
« C’est d’accord ! Mais…Si je suis bien informer…Votre bal du couronnement est bientôt non ?
«-Oui…demain. Précisa le futur roi Michael. Je vous inviterai en remerciement…
-euh…c’est gentil, annonça Julian, Mais vous croyez que des pirates se promènent avec des tenue de bal dans leur cale ?
-On peut arranger ça ! déclarèrent Mai et Jim d’une même voix
-Je suis la princesse des hauts-elfes et les robes sont leurs spécialités ! S’exclama Mai
-Et moi, en tant que prince de Mitan, je peux demander aux couturiers du royaume pour les tenues masculines.
-Alors vous venez ? Demanda Michael
-Moi qui croyais en avoir fini avec tout ça…Soupira Ophélia. Mais bon…d’accord ! En route pour Mitan. Julian, tu va prêter des vêtements de pirates au roi…Il vaut mieux que personne ne sache qui il est. »
Julian tendis la main vers le roi et l’emmena sur le navire. Les soldats saluèrent l’équipage d’Ophélia sous les yeux étonner des autres pirates.

Pendant ce temps, Au milieu de l’océan, un navire en forme de dragon se tenait immobile. Sur le pont, 14 personnes masquées et habillées pareille, attendait quelque chose. Au bout d’un moment, Nessa sortie et retira son masque, certains membres de l’organisation imitèrent son geste.
« Vous m’avez déçue ! S’exclama Nessa. Même pas capable de battre une armée de korelyons ! »
Elle s’approcha du premier de la ligne. Il était d’une beauté extrême mais n’était pas considérer comme le plus beau de l’organisation. Nessa lui sourit
« Sauf toi bien sûr…Tu ne me déçois jamais Lloyd !
-Je fais tout pour te satisfaire Nessa… »
Elle se tourna vers le deuxième. C’était une jeune femme, elle n’avait pas retiré son masque.
« Toi, Sophitia, apprend à te battre avant de te lancer dans un combat !
-oui Nessa… »
Elle en passa quelque uns afin de se plantée devant un tout jeune garçon qui avait son masque, on ne voyait absolument rien de lui…
« Jin…Si tu protége encore mon frère tu es mort !
-oui… »
Nessa en réprimanda quelques membres encore et remit son masque.
« En route ! Aboya t-elle. Il faut trouver une planque ! »
Les kartinas s’agitèrent et le « dangerous dragon » reparti…

Au matin le lendemain, le « Bara no aku » s’était arrêter à Mitan pour déposer les garçons et était parti à Idril, cité des hauts-elfes. Jim emmena, Diego, Julian et Sidca jusqu’au Palais, acclamé par la foule qui adorait le jeune prince. Une fois arriver, son père les accueillit.
« Jim ! Oh Jim quel plaisir de te revoir ! » S’exclama celui-ci en voyant son fils entrer. Jim n’eu pas le temps de répondre qu’une jeune fille poussa le roi et se jeta sur Jim, le plaquant à terre.
« JIM !!!!! Cria celle-ci, rendant Jim à moitié sourd. Vous êtes revenu !! Je suis si heureuse !!! Je…AÏE !
-ça suffit oui ? »
Jim avait frappé la jeune femme à l’arrière de la tête. Elle se releva et lui sourit. Elle ressemblait en tout point à Jim et avait des cheveux longs jusqu’aux genoux. Ainsi qu’un grain de beauté sous l’œil gauche. Diego se pencha vers Jim et demanda
« Qui est-ce mon prince ?
-Ma grande sœur… »

Le « Bara no aku » revint à Mitan quelques heures après. Ophélia descendit et posa pied à terre.
Elle ressemblait à une princesse avec sa longue robe de soie rouge recouverte d’un manteau semblable. Yasmina descendit après elle. Elle était vêtue d’une longue robe verte prés du corps, sans manches et portait des gants recouvrant ses avant-bras entiers. Ce fut au tour de Mai. Celle-ci avait une longue robe blanche sans manche, recouverte d’un petit bustier rouge. Deux voiles étaient accrochés à ses poignets. Les trois jeunes femmes entrèrent dans le palais où Jim les attendait. Les cheveux détachés, le bijou remit autour du cou, Jim avait une veste beige, ouverte sur son torse et un pantalon bouffant de même couleur. Il les attendait étendu su des cousins de soie brodés d’or et d’argent. Yasmina rougit et dit :
« …ça te va très bien les cheveux détachés Jim…
-merci. »
Sidca, Diego et Julian apparurent derrière une porte et s’approchèrent des filles. Sidca avait un superbe ensemble rouge avec quelques broderies en or et avait les cheveux détachés. Diego s’était rattaché les cheveux en tresse comme autrefois et abordait un magnifique ensemble noir et moulant. Julian ressemblait à un prince avec ses vêtements bleus et couverts d’or.
Mai s’avança légèrement puis fit un clin d’œil à Julian en disant :
« Tu es très séduisant comme ça July. »
Julian, rougissant, se contenta de lui sourire. Quelques minutes après, Tout le monde s’apprêtais à partir quand Lina se jeta sur son frère, le plaquant au sol une fois de plus.
« JIM !!!!! Cria t-elle. Ne m’abandonnez pas encore !!! Je veux venir avec vous !!!!
-Vous n’allez pas jouer au bébé alors que vous êtes plus âgée que moi ?!
-Si ! Je veux venir avec vous !
- hum…bon…Si père est d’accord…
- Il l’est ! Je lui ai demandé ! »
Jim soupira et l’équipage reparti…avec un membre de plus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-vie-des-poupees.jimdo.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ophélia   Mer 30 Juil - 16:31

voina suis prète pour une nouvelle fournée Smile) j'ai hâte de pouvoir déguster la nouvelle part. Smile) envoie la sauce ^^
Revenir en haut Aller en bas
Vicky
Collectionneur acharné
Collectionneur acharné
avatar

Nombre de messages : 1818
Age : 24
Localisation : Au royaume de nulle-part
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Ophélia   Mer 30 Juil - 16:39

c'est parti et attention, il y a une grosse surprise dans celui-là ^^

Chapitre 2 : Au bal du roi


Le « Bara no aku » s’arrêta au port d’Holato. Voyant le drapeau pirate, les habitants se précipitèrent au château. L’équipage d’Ophélia descendit du bâtiment et Michael se rendit Immédiatement au château. Une fois dans la bâtisse, le roi dû prouver à sa mère que s’était bien lui. Pour cela, il découvrit son épaule sur laquelle il y avait une tache de naissance en forme d’étoile à quatre branches. La reine pris alors Michael dans ses bras et deux soldats l’escortèrent à sa chambre pour qu’il se change. Ophélia s’approcha de la souveraine pour la saluer d’une révérence, la reine lui sourit.
« Je vous remercie, dit-elle, de nous avoir débarrasser de Zeff il y a deux ans…Et de protéger mon fils maintenant…
- Ce n’est rien votre altesse…
- Au contraire ! J ‘espère que ce bal vous détendra…Cela ne doit pas être rassurant de devoir combattre 15 kartinas, déjà que un seul d’entre eu était difficile à tuer…
- Ce n’est pas évident en effet…Mais avoir des amis à ses côtés aide beaucoup.
- Oui je le pense également… »
La reine les emmena dans la salle de bal où toutes les noblesses de la ville patientaient…Quand l’équipage entra, les murmures affluèrent :
« Mais qui sont ces gens ?
-Des amis de la reine sans doute…Ou du roi, je ne les ai jamais vu !
- Mais…C’est le prince de Mitan, et sa sœur est là aussi !
- Que font-il ici ?
- Regardez ! La princesse des hauts-elfes !
- C’est étrange de ne pas voir le gouverneur de Vlamar
- Oui de son vivant il était toujours invité aux bals ! »
Aux dernières paroles, Ophélia se figea sur place…Ces nobles…Ils parlaient de Zeff ! Sidca s’approcha d’Ophélia et posa une main sur son épaule
« Calme-toi ! Murmura-t-il. Personne ne doit savoir qui nous sommes Ophélia… Imagine si ça se sait : Des pirates invités par le roi… »
Ophélia se calma petit à petit et ne fit plus attention aux murmures…Michael entra alors dans la salle, et tout le monde s’inclina. La cérémonie se déroula sans encombre. Michael devait ouvrir le bal mais n’avait aucune cavalière, il s’avança dans la salle, sans regarder les femmes nobles qui tentaient discrètement de se mettre en avant, et alla tout droit vers Ophélia en lui tendant la main et en murmurant :
« S’il vous plait Mlle Ophélia…Je…Je ne veux danser qu’avec une personne que je connais et ma mère à mal à la cheville… »
Ophélia sourit et posa sa main dans celle du roi…Ils avancèrent jusqu’au centre de la salle, la musique commença et ils se mirent à danser…Petit à petits, d’autres personnes les rejoignirent et finalement, presque tout le monde s’était mis à danser. Michael s’inclina puis retourna sur le trône, auprès de sa mère. Sidca voulu alors inviter Ophélia à danser mais Julian fut plus rapide, elle dansa ensuite avec un noble qui l’avait invité et enfin, elle réussie à danser avec Sidca… Ils dansèrent ensemble presque toute la soirée…Cependant…Pensait-il rester tranquille ? Sans doute…


Un homme en manteau noir, portant des gants et un masque qui dissimulait tout son visage, entra. Comme il présenta une invitation, personne n’y prêta attention. Il resta un instant contre le mur à observer Ophélia et Sidca. Au bout de deux danses, ils les interpella en s’approchant d’eux, et invita Ophélia à danser…tout cela, seulement par des gestes, ce qui fit penser qu’il était muet. Ophélia accepta et dansa donc avec cet homme inconnu et mystérieux. Selon la couleur de ses yeux, elle constata qu’il était Korelyon…cependant, elle était sûre de l’avoir déjà vu quelque part…elle finit par lui demander :
« Excusez-moi mais…On ne serait pas déjà rencontré ? »
L’homme la regarda et se mit à rire. Son rire résonna dans la salle et tout le monde s’arrêta de danser…Ophélia s’écarta pour aller se blottir contre Sidca et l’homme ria de plus belle quand il vit que tout le monde se reculer…
Il retira d’un geste vif sa cape et son masque…L’équipage d’Ophélia retint son souffle…L’homme qui se tenait devant eux…Cet homme torse nu, le corps couvert de cicatrice…Cet homme…C’était Gin !
Sidca s’avança en tremblant :
« G…Gin ? Tu es vivant Gin ? Mon frère…
-Oui, mon cher jumeaux…Je suis en vie et je vais vous faire payer tout ce que j’ai enduré ! Pendant deux ans j’ai vécu dans une grotte ! Je passais mon temps à soigner mes plaies ! Pendant que toi Sidca, Tu vivais tranquillement auprès d’elle !
-Tu crois que je vivais tranquillement ? Tu crois qu’un pirate vit tranquillement ? »
L’assistance poussa un cri de surprise et de terreur tandis que Michael enfouissait sa tête dans ses mains. Gin sourit
« Alors comme ça, tu es encore un pirate ? Depuis quand des pirates sont convier à des bals royaux ? Bref ! Si je te capture, je retrouverai peut-être mon poste de commandant auprès de Zeff ! »
Gin se changea en lion et se jeta sur Sidca qui, au dernier moment, pris la même apparence. Sous les yeux des nobles, les deux puissants félins engagèrent un combat féroce ! Au bout d’un court moment, Sidca envoya voltiger son frère contre un mur d’un coup de son énorme patte, Gin, sous le choc, repris sa forme humaine, Sidca jeta un œil à ses vêtements et constata qu’il valait mieux attendre avant de se transformer…Il s’approcha de son frère et s’allongea sur le sol…
« Zeff ? Dit-il. Gin ! Zeff est mort depuis deux ans !
-Quoi ?
-Ophélia l’a tué !
-Tué ? Mais…Zeff…était un kartina !
-Un kartina peut se faire tuer si on touche le cœur !
-Alors…C’est elle qui mourra ce soir ! »
Sans crier gare, Gin s’élança vers Ophélia. Sidca n’eu pas le temps de réagir qu’une boule d’énergie arrêta son frère…
Diego, son bâton en main, s’avança vers Gin :
« Tu ne toucheras pas à notre capitaine ! » s’exclama le sorcier
Gin observa le trou sur le sol et toucha celui sur sa poitrine…Cela lui faisait penser à Zeff…Il était prés à tout pour le gouverneur…mais…
« Qu’est-ce que je vais faire de ma vie maintenant ? Demanda Gin. Sans le gouverneur…Je ne suis rien…
-Si ! S’énerva Sidca. Tu es mon frère !
-Gin ! Ajouta Diego. Je pensais que je ne serai plus rien si on voyait mon visage ! Et regarde ! J’ai gagné des amis !
-Ton visage ? S’étonna Gin. Qu’est-ce que ça a à voir avec moi ?
-Un sorcier qui montre son visage à une autre race est…rejeté…oublier des siens… »
Gin regarda Diego longuement avant de baisser la tête
« des amis…
Puis il se tourna vers son frère :
-Pourra-tu me pardonner Sidca ? »
Sidca-lion croisa les pattes avant et s’avança vers Gin…Il attrapa son frère par les épaules et lui ébouriffa la tête avec sa grosse patte.
« Mais bien sûre tête de nœud ! »
Après quelques explications de roi aux nobles pour la présence de pirates au bal, les danses reprirent…
Sidca et Gin se rendirent dans une pièce a par pour s’habiller et pour que Sidca redevienne humain et ils restèrent tous les deux dans un coin pour discuter…
« Alors, demanda Gin, Que s’est-il passé durant ces deux ans ? »
Sidca leva la main…Gin ne comprenais pas pourquoi mais quand son frère sourit en dirigeant ses yeux vers son annulaire, Gin se mis à sourire en voyant le bague
« Tu…Gin regarda Ophélia, en train de danser avec Diego puis regarda son frère. Vous êtes mariés ?
-Oui ! Répondit Sidca rayonnant. Et encore tu n’as pas tout vu…Nous l’avons laissée chez les hauts-elfes car elle n’a qu’un an mais…
-non ! Vous…
-et si ! Nous avons une fille !
-je suis oncle alors ! Comment s’appelle-t-elle ?
-elle se nomme Nadia. »
Michael s’approcha des deux frères et sourit timidement
« C’est votre frère Sidca ? »
Sidca répondit que oui.

La fin du bal se déroula très bien. Michael alla se changer pour rejoindre Ophélia. Il traversa Holato et monta sur le pont, là, il demanda à Ophélia :
« Où va-t-on mademoiselle Ophélia ?
-Je vous en pris votre altesse…appelez-moi Ophélia tout simplement.
-Euh…d’accord…mademoi…euh…Ophélia…et vous appelez moi Michael…Je fais momentanément parti de votre équipage…
-Très bien Michael ! Nous allons d’abords à Idril, cité des hauts-elfes, pour récupérer Nadia, ensuite…eh bien, nous chercherons votre sœur…
-Je vous aiderais tant que je pourrais ! »
Le « Bara no aku » s’éloigna d’Holato pour retourner vers le royaume de Mai…après avoir récupérer Nadia, ils repartirent vers le grand large pour trouver l’organisation Jugo…

Ophélia s’approcha de Diego afin de lui parler.
« Alors Diego. Dit-elle. Tu es rejeté des autres sorciers depuis que l’ont à vu ton visage ? Tu n’es pas trop…triste ?
-Non ça va…Au début tu sais…je n’était venu que pour quitter un peu l’école de sorcellerie car Maître Liel n’arrêtais pas de me punir…J’ai été contraint de rester il y a deux ans…Mais…Finalement…Je me sens bien entouré de mes amis les plus chers… »
Il sourit à Ophélia qui lui rendit son sourire…Le bateau continua à avancer pour une destination encore inconnue…Aucun d’eux ne savait où trouver l’organisation Jugo mais ils chercheraient partout pour les trouver…quel qu’en soit le prix…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-vie-des-poupees.jimdo.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ophélia   Jeu 31 Juil - 20:28

toujours aussi intéressant Smile) la suiteuuu svp. Mici davance
Revenir en haut Aller en bas
Vicky
Collectionneur acharné
Collectionneur acharné
avatar

Nombre de messages : 1818
Age : 24
Localisation : Au royaume de nulle-part
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Ophélia   Ven 1 Aoû - 9:19

lol sachant que tu aime Zeff je sens que tu va aimer celui là (et j'imagine même pas le prochain XD)

Chapitre 3 : A la recherche d’une légende


Gin s’approcha d’Ophélia et Sidca
« Nous n’avons aucune chance ! Annonça t-il
-Pourquoi ça ? Demanda Sidca
-Zeff à été dure à combattre non ? Alors imaginez 15 kartinas !
-Je peux m’en occuper ! Annonça Julian en s’approchant
-hum… »
Diego avait entendu la conversation et s’approcha en disant :
« Il y a peut-être un moyen plus sûr…Les kartinas sont loin d’être idiots, il s’éloigneront de toi Julian…Bien entendu il ne s’agit que d’une légende…mais quel autre choix nous avons ?
-Je t’écoute Diego ! Acquiesça Ophélia en faisant signe à Michael d’approcher
-Eh bien…surtout ne t’emballe pas ce n’est qu’une légende mais…
-Tu nous l’as déjà dit !
-Les ateris peuvent nous être utiles !
-les quoi ?
-Je connais ! S’exclama Michael. Mon père me racontait souvent leur légende ! C’est la seule race capable de tuer un mort !
-Quoi ?! S’écria Julian
-Oui, annonça Diego, Oh nous pouvons les reconnaître facilement, ils ont de grande ailes de démons noires et rouges dans le dos et ils ont tous les yeux orange, ils ont également une tache de naissance en forme de serpent sur la poitrine, du côté droit où du côté gauche cela dépend…
-comment sais-tu tout ça ? Demanda Michael. Mon père n’en savait pas autant…
-Leur histoire fait partie…des choses les plus importantes que l’on apprenne à Ramaak, l’école de sorcellerie…
-très bien. Coupa Ophélia. Désoler de te couper Diego mais nous avons une légende à rechercher ! »
Diego Acquiesça et le « Bara no aku » se mit en route pour trouver les ateris…

Soudain, Jim en haut du mât se mit à crier :
« Navire à Tribord Capitaine ! »
L’équipage se précipita à Tribord et aperçu un navire en forme de dragon …

Le « Dangerous dragon » avançait à toute vitesse vers eux. Ophélia pris la barre
« Tous a son poste ! Nous n’avons pas le temps de nous battre ! Nous devons chercher les ateris ! »
Michael regarda le drapeau du navire adverse…Il était certain d’avoir déjà vu le masque blanc qui y était représenté…Soudain il s’en souvint clairement : C’est le masque que sa sœur portais le soir où elle s’apprêtait à le tuer…Il se précipita vers Ophélia
« Ophélia ! Ophélia C’est ma sœur ! C’est l’organisation Jugo !
-Quoi ?! »
De surprise, Ophélia lâcha la barre et le « Bara no aku » se retrouva en travers de la route du « Dangerous dragon » qui risquait de le couper en deux.
Nessa aperçu le navire et se mit à crier :
« Stoppez le dangerous dragon Maintenant ! »
Les membres de l’organisation Jugo se précipitèrent sur la barre mais c’est Doku, un kartina qui avait un bandana rouge et dont deux couteaux en or dépassaient de son vêtement, qui l’attrapa. Leur navire tourna et les deux bâtiments se percutèrent puis se retrouvèrent côte à côte.
Nessa aperçu Michael et se précipita sur le bateau d’Ophélia suivi de ses sbires.

Sidca se précipita vers une jeune femme, Carolina, qui avait attaché un petit couteau à chacune de ses mèches de cheveux, elle portait un bandeau rouge sur la tête…
Diego fit face à Nymphéa, une kartina-sorcière qui semblait lui rappeler quelqu’un…
Jim s’attaqua à Van, un jeune Kartina qui l’attaquait à coups de poings…
Gin s’élança vers Dark, un kartina aveugle comme le montrait les dessins sur son masque, Ce dernier frôlait le korelyon à chaque attaque…
Yasmina s’était dressée contre Mattis, un kartina qui l’attaquait avec de grandes griffes plus tranchantes que 10 épées…
Lina se battait contre Crystal, une jeune femme qui semblait retenir ses coups et qui avait une longue tresse placée par-devant…
Ophélia s’était élancée vers Heiza, un homme qui se battait avec une épée et un bouclier moyenâgeux…
Mai affrontait Aku, un homme aux cheveux ondulés et que ses camarades appelait « ange de la mort » ce qui ce comprend quand on voit la faux avec laquelle il se bat…
Julian s’attaqua à Erk, un kartina aux cheveux ébouriffés et qui paraissait plus sûr que les autres…En envoyant son boulet de canon au bout d’une corde, il se rendit compte que son adversaire était déjà mort mais Julian se rendit compte de la même chose à propos de lui…
Michael, quand à lui, tentais de se faire tout petit…il s’appuya contre le garde-corps tandis qu’un kartina s’avançait vers lui, on pouvais apercevoir derrière son masque, des bandage qui dissimulait toute sa tête et il en avait également sur le cou et les mains…Nessa le surveillait :
« Ne me déçoit pas cette fois Jin ! »
Jin s’avança vers le roi en disant :
« La mort est proche…la mort n’a pas de visage… »
Il retira doucement son masque dévoilant son visage presque entièrement caché par les bandages…on ne voyait que son œil gauche…
« Je n’ai pas de visage…Continua t-il. Et je suis proche ! Je suis donc la mort…Votre mort ! »
Il se rapprocha encore et ajouta plus bas, de telle sorte que Nessa n’entende pas :
« Votre altesse, poussez moi et grimpez aux cordages ! Sauvez votre peau ! »
Michael le regarda surpris, attendit que le jeune homme s’approche encore et le poussa soudain avant de se précipiter vers les cordages, mais Doku lui barra la route en se moquant :
« Hors de question que vous alliez nulle part !
-On dit quelques part abruti ! S’exclama le roi
-euh votre altesse, intervint Ophélia en attaquant Doku, Je crois que ce n’est pas le moment de lui corriger sa grammaire ! »
Michael se dépêcha de monter au grand mât. Nessa réprimanda rapidement Jin et suivi son frère jusqu’en haut…
Michael reculait sur la Misaine tandis que sa sœur avançait devant lui en souriant hypocritement…Au bout d’un moment, son pied rencontra le vide, il allait tomber de 100 mètres de haut. Il entendit sa sœur rire au-dessus de lui, Ophélia cria son nom, les bruits de combat cessèrent…Michael vit l’eau se rapprocher à toute vitesse et alors qu’il allait plonger, il fut soudain arrêter. Le monarque leva la tête en tremblant et aperçu la personne qui l’avait attraper par la ceinture… De grande ailes de démon noirs et rouges, des griffes acérées, une tache de naissance en forme de serpent sur le torse, de grands yeux oranges…Pas de doute…. c’est un ateri qui l’a sauvé…Celui-ci déposa Michael sur le pont et regarda les kartinas qui tremblaient…
Jin ne l’avait pas vu, quand il l’aperçu enfin, il se blotti contre Lloyd en criant :
« AAAAAH ! C’est un ateri !!!! »
Lloyd ne bougeait plus et quand Jin s’aperçu de ce qu’il faisait, il s’écarta en rougissant.
Sans crier gare, l’ateri lança un « Bouh » qui effraya toute l’organisation Jugo. Celle-ci retourna sur le « Dangerous dragon » à toute vitesse et le navire s’éloigna.
Julian aurait bien voulu les suivre mais Sidca le retint par le bras.
Michael s’approcha de l’ateri en tremblant
Et bégaya :
« Je…euh…je vous remercie de…de m’avoir…
-Ce n’est rien ! Coupa l’ateri en se tournant vers Ophélia. Je me nomme Heideen Luacututeïnwë. Et je vous offre mes services.
-En quel honneur ? Demanda Ophélia méfiante
Je…Hésita Heideen. Mon père avait…trahi notre peuple…Dans nos lois, nous devons racheter nos fautes, et si nous mourrons avant, ce sont nos enfants qui doivent le faire…J’ai décidé de protéger le roi pour racheter les fautes de mon père et redorer le blason de la famille et…
-Attendez…comment vous savez que le roi…
-Nous les ateris avons des secrets pour savoir ce qui ce passe dans le monde
-d’accord…en tout cas, bienvenue dans l’équipage ! Je crois savoir que vous êtes de grands sages, vous devez connaître le monde comme…
-non ! nous ne connaissons que Sanalen, notre cité volante…
-mais alors…nous ne trouverons pas l’organisation ! Personne ne connaît le monde dans les moindres recoins…
-Il y avait quelqu’un, intervint Gin, qui connaissait absolument tout sur le monde, tout sur tout
-C’est vrai ?
-malheureusement Ophélia, continua Sidca, Tu l’as tué il y a deux ans…
-…Zeff ?! »
Un silence s’imposa…un long silence gêné…tout l’équipage savait que Ophélia détestait parlait de LUI…Heideen s’avança alors
« Vous avez besoin de cet homme ? Demanda t-il
-oui, répondit Sidca, Nous avons besoin de ce…démon !
-Sidca ! S’exclama Gin en frappant son frère.
-Bien ! Acquiesça Heideen. Je vous emmène à Sanalen ! »
L’équipage le regarda étonné tandis qu’il levait les bras en prononçant des mots dans la langue aterienne :
« Sarimak ! Liania ! Ribaat erin aliana ! »
Des cascades se mirent à couler tout autour du bateau et un gigantesque morceau de terre apparu au-dessus…Sanalen, la légendaire cité volante des ateris…
Heideen sourit
« Voilà…bienvenue chez moi ! »
Il alla chercher d’autres ateris pour transporter les membres de l’équipage jusqu'à Sanalen, une fois ceci fait, il rendit le bateau invisible…
Ophélia et son équipage furent émerveillés par la beauté de la cité…Il y avait de l’eau partout qui coulait jusque dans la mer, un grand temple au milieu qui ressemblait à un château et la ville tout autour…les arbres envahissait Sanalen…Heideen fit traverser la ville à l’équipage, jusqu’au temple. Arriver là, il s’agenouilla devant le grand prêtre, lui présenta ses amis et lui demanda de faire revenir Zeff…Le grand prêtre réfléchit…
« Hum…Avait vous quelque chose qui lui appartiennent ? Je ne peux le faire revenir sans une chose bien à lui !
-Ceci est à lui ! »
Sidca s’avança et tendis le couteau en or incrusté de rubis que Zeff avait utilisé pour le blessé…L’ateri le pris et le posa par terre au milieu de la salle. Il dessina ensuite d’étranges dessins sur le sol, formant une étoile et un cercle…Il posa le poignard au milieu et ordonna :
« Que les prêtres du cercle supérieur s’avance ! »
4 prêtres entrèrent dans la pièce par les portes placées tout autour et se placèrent sur les branches de l’étoile, le grand prêtre se plaça sur la dernière branche.
Ils commencèrent tous en même temps à réciter des incantations en aterien. Ophélia sembla soudain mal à l’aise…Sidca s’approcha d’elle et murmura :
« Ça ne va pas Ophélia ?
-Je ne vois pas pourquoi, rétorqua t-elle sur un ton mauvais alors qu’une forme lumineuse commençait à apparaître au milieu du cercle, finalement…pourquoi on devrait faire revenir ce…ce serpent ! »
A peine avait elle prononcé ces mots que la forme lumineuse, qui commençais a ressembler à quelque chose, sauta par la fenêtre…
Le grand prêtre s’avança vers elle, extrêmement énervé.
« Inconsciente ! Quand on dit ce genre de chose, la personne ressuscité prend à moitié l’apparence qu’on lui a attribué ! Et de plus elle fini dans le marais ! Personne n’en est revenu vivant ! »
Ophélia paraissait toute petite devant lui, Sidca la poussa pour prendre sa place et expliqua :
« Zeff à tué ses parents et il m’a blessé à mort. Jamais Ophélia ne lui pardonnera ! »
Sidca ouvrit sa chemise et montra sa cicatrice sous la poitrine. Le grand prêtre demanda
« Pensez vous être assez courageux et forts pour vous aventurer dans le marais ?
-Oui ! Répondit Heideen à leur place. Ophélia à vaincu un kartina…Elle peut traverser tous les naufrages !
-hum…eh bien allez-y… »
Ophélia acquiesça et, après avoir confer Nadia aux ateriennes gardienne d’enfant, rejoignit son navire avec l’équipage et le dirigea vers le marais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-vie-des-poupees.jimdo.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ophélia   Ven 1 Aoû - 17:21

la suite la suite la suite la suite..........
Revenir en haut Aller en bas
Vicky
Collectionneur acharné
Collectionneur acharné
avatar

Nombre de messages : 1818
Age : 24
Localisation : Au royaume de nulle-part
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Ophélia   Ven 1 Aoû - 17:36

Chapitre 4 : Zeff

L’équipage venait d’arriver dans les marais, quand une plainte déchira l’atmosphère…Un cri, un rire…non pas cruel, mais triste…
« Zeff »
Ophélia baissa lentement la tête avant de s’avancer et de faire face à son équipage.
« Séparons-nous ! S’exclama t-elle
-Ici ? Demanda Jim en tremblant
-Nous allons nous perdre ! Continua Yasmina
-Il est hors de question de se séparer ! S’exclama Mai
-Diego ! Appela Heideen.
-Oui ? Répondit le sorcier
-Lance une boule d’énergie en l’air s’il te plait
-Mais…pourquoi ?
-Fais ce que je te dis ! »
Diego regarda l’ateri d’un mauvais œil et lança une boule d’énergie en l’air. Heideen la recouvrit aussitôt d’un souffle de glace. La boule d’énergie gelée resta suspendue en l’air, brillant d’un étrange éclat…
« Nous nous repérerons à ça ! Annonça Heideen
-C’est une bonne idée. Affirma Ophélia »
L’équipage se sépara alors…

Ophélia quitta le chemin et marcha dans l’eau…Elle ignorait pourquoi mais elle était persuadée qu’il ne serait pas sur le chemin…
Ophélia cherchait Zeff à contrecœur, comme l’avait dit Sidca : elle ne pourrait jamais lui pardonner…Elle espérait ne jamais le trouver ! Un espoir vain…Ophélia arriva devant une souche d’arbre couchée…Là juste devant elle, allongé sur la souche, serpent noir au-dessous du nombril, kartina au-dessus…Zeff…
Cette peau noire, ces cheveux blanc, ondulés dont une mèche cachait l’œil gauche ne faisaient aucun doute ! Une cicatrice sur le bras, une sous la poitrine et une autre en plein cœur…c’était bien lui…
Soudain, il tourna la tête vers elle et se releva
« Ophélia ? »
La première image qu’Ophélia se remémora fut sa mère allongée sur le sol couverte de sang et Zeff qui se tournait vers elle avec ce regard si effrayant…Zeff avait maintenant un visage innocent comme au moment même de sa mort, il s’avançait vers Ophélia en souriant quand soudain elle se jeta sur lui tout en serrant sa main autour de son cou…
Elle avait, sans s’en rendre compte, poussé un cri en faisant ça. Elle et Zeff étaient tombé contre la souche et Ophélia libérait légèrement la gorge de Zeff…Le reste de l’équipage, sauf Gin, arriva, alerté par le cri…
« Ophélia ! S’exclama Sidca. Si tu le tue alors que nous venons de le faire revenir ça ne…
-Je le hais ! Coupa Ophélia
-oh…Ophélia…
Je le hais ! Continua Ophélia tout en lâchant l’hybride. Je le hais ! Je le haïrais toute ma vie ! Je…
-Ophélia…
Ophélia leva la tête vers Zeff
-Ophélia, Répéta celui-ci, si tu veux me tuer fais-le ! Je te comprends…après tout le mal que je t’ai fais…Tu en as le droit… »
Ophélia avait arrêté de pleurer…Elle regarda longtemps Zeff, puis, à la surprise générale, et Zeff en fut le plus surpris, elle le pris dans ses bras…
« Non…dit-elle doucement. Le Zeff que je connaissais est mort…Tu es le bienvenue par mis nous… »
Ophélia et Zeff se relevèrent mais soudain, quelqu’un d’autre se jeta sur lui en le plaquant à terre et le prenant dans ses bras
« GOUVERNEUR !!!!! S’écria Gin. Quelle joie de vous revoir ! Je suis si content !
-G…Gin ? Mais…mais lâche-moi imbécile ! »
Gin le lâcha en se relevant et Zeff se releva également, non sans rougir…
Tout le monde retourna sur le navire, puis à Sanalen…Ophélia alla chercher Nadia, qu’elle présenta à Zeff. Celui-ci lança un regard étrange à Sidca. Ensuite, ils se dirigèrent tous vers le temple où le grand prêtre donna quelques recommandations à Zeff.
L’équipage retourna sur le navire, tandis que Sanalen disparaissait à nouveau, et s’éloigna. La nuit venait de tomber et le « Bara no aku » ressemblait à un vaisseau fantôme…
Ophélia n’arrivait pas à dormir, elle se tournait et se retournait sans cesse dans son lit, sans pour autant réveiller Sidca à côté d’elle. Elle finit par se lever doucement, sans faire de bruit. Elle traversa sa cabine en jetant un regard vers le berceau de Nadia et sortie sur le pont…Le vent souleva ses cheveux détachés…
Ophélia aperçu une silhouette, assise sur le garde-corps et s’approcha doucement sans faire aucun bruit…Alors Zeff parla :
« Approche Ophélia…Tu veux encore me tuer ? N’hésite pas, je le mérite…
-Ne dis pas de sottise ! Rétorqua Ophélia en s’appuyant sur le garde-corps, à côté de Zeff
-Tu sais Ophélia…La première fois que je t’ai vu…
-A la mort de mes parents ?
-Non, bien avant…
-ah bon ?
-oui…Tu avais 5 ans et tu étais déjà plus belle que la plus belle des roses…
-Je ne me souviens pas…
-hum…Moi je m’en rappelle…Tu avais cueillit une jolie fleur et tes parents discutaient avec quelqu’un d’important donc, tu ne savais pas à qui l’offrir…Tu as vu un bataillon de soldat qui défilait dans la rue et à ce moment tu as entendu ton père en parler…Il disais qu’il nous protégeais bien et que sans eux, nous serions envahis par les…pirates…Tu as donc décider d’aller voir le commandant et de lui offrir cette jolie fleur que tu avait cueillit…Le commandant, à cette époque…C’était moi, Zeff…Je suis tout de suite tombé sous le charme de cette petite noble qui me souriait, j’ai été voir aussitôt tes parents et je…je…oh ! Ophélia ! S’exclama soudain Zeff en pleurant, J’ai tellement honte ! J’avais 123 ans, toi tu n’en avais que 5 et malgré ça je…j’ai demandé à tes parents de…je leur ai demandé de t’épouser lorsque tu serai en age…Ils ont refusé et c’est pour cette raison que…5 ans après…dès que je suis devenu gouverneur, j’ai assassiné Lord Leï et Lady Katia ! Tout ce qui t’est arrivé est ma faute Ophélia ! Tout est…ma faute !
-Zeff…
-Je t’ai aimé Ophélia ! Sans vraiment m’en rendre compte comme tout kartina qui aime…mais je t’aime toujours…Ophélia si tu savais à quel point ! Je te laisserai vivre avec Sidca car je ne souhaite que ton bonheur mais…si tu pouvais juste…me pardonner…
-Zeff…Répéta Ophélia en posant sa main sur le bras de l’hybride. Je t’ai pardonner…Tu es…mon ami à présent…
Elle déposa délicatement sa tête contre lui
-Mon…meilleur ami…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-vie-des-poupees.jimdo.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ophélia   Ven 1 Aoû - 17:53

Viiiiii Zeffounet de retour yeepiii, la suite svp lol mici^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ophélia   Ven 1 Aoû - 19:28

J'adore ton histoire, je viens de tous lire en un seul trait et c'est un régal, vivement la suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Vicky
Collectionneur acharné
Collectionneur acharné
avatar

Nombre de messages : 1818
Age : 24
Localisation : Au royaume de nulle-part
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Re: Ophélia   Ven 1 Aoû - 22:08

Chapitre 5 : Le courage d’un roi


Au petit matin, Ophélia se leva en dernière, elle sortie de sa cabine et se mit à rire en voyant ce qu’il se passait : Zeff tentais de lire la carte tandis que Michael essayait de l’attraper…
« Vous avez fini tous les deux ? Demanda Ophélia ironiquement »
Michael lâcha la carte et Zeff l’étala sur le garde-corps en montrant un endroit en pleine mer.
-Nous sommes ici ! Annonça t-il
-Oui. Acquiesça Ophélia
-Nous pourrons peut-être chercher à Anwamanë
-Inutile ! Intervint Mai. Anwamanë est l’île en forme d’araignée des elfes noirs…
-Et ?
-Et ? Les elfes noirs attaques tout ceux qui ne sont pas de leur race ! Kartinas y compris !
-D’accord je raye Anwamanë, ce sera comme si on avait déjà été voir…Il y à Farano mais cela m’étonnerai…Dans le désert de Mitan peut-être
-Non. Rétorqua Jim. Mon père à tous les pouvoirs sur les déserts, il le saurait.
-De plus, ajouta Yasmina, Le seul endroit où il y a de l’eau est Mitan !
-D’accord ! S’exclama Zeff. On raye le continent oriental ! Peut-être…Le marais, cela est possible
-Zeff ! S’exclama Julian. Nous revenons du marais ! Nous les aurions croiser !
-C’est vrai Zeffy. Acquiesça Ophélia
-Hein ?! S’étonna Sidca. Depuis quand tu l’appelle « Zeffy » ?
-Bon OK ! Coupa Zeff. Je raye Les marais ! hum…Il y a une île encore inconnue à 100 km au sud-est de Holato…Il pourrait y être…
-Alors allons-y ! Déclara Michael en tremblant »
Le « Bara no aku » se dirigea alors vers cette petite île inexploré jusqu'à présent…

C’est au bout d’une heure, qu’ils arrivait presque. Ophélia s’approcha de mai qui lui annonça :
« nous sommes presque arriver Capitaine !
-CAPITAINE !!!
Ophélia leva la tête vers Jim affolé
-Le…Le bâtiment de…de l’organisation ! Bégaya t-il. A bâbord !
-Bâbord ? Mais, l’île est à tribord ! »
Le « dangerous dragon » s’approchait à toute vitesse. Mai eu juste le temps de tourner le « Bara no aku » avant que le vaisseau ennemi ne le traverse…Les deux bâtiments étaient côte à côte et l’organisation passa à l’attaque…

Ophélia s’attaqua, cette fois, directement à Nessa tout en tournant autour de Nadia pour la protéger…
Diego s’attaqua, encore une fois à Nymphéa, quand leurs boules d’énergies se croisaient, cela faisait comme un éclair.
Yasmina s’occupa de Aku, celui à la faux, elle essayait de briser son arme…sans grand succès…
Jim, lui, s’était élancé vers Van, qui avait l’air a peine plus âgé que lui…
Mai s’attaqua à Mattis qui la touchait à chaque nouvel assaut…
Julian se battait contre Sophitia tout en jonglant avec sa tête, elle n’avait qu’un simple bâton en bois et était donc facile à battre…
Sidca se précipita sur Dark et son arme étrange, il fut touché plusieurs fois mais rien de grave…
Gin quant à lui se démenait contre Carolina qui le griffait sans arrêt…
Zeff se battait contre Jin qui n’attaquait pas, il ne faisait qu’esquiver…
Lina s’était élever contre Mio et était facilement touché elle aussi…
Heideen s’attaqua à Erk, le kartina mort sembla soudain moins sûr de lui…Celui-ci esquivait toute les attaques de l’ateri et, au bout d’un long combat, lança le boulet de canon au but de la corde qui toucha le seul point faible de l’ateri : sa tache de naissance en forme de serpent su sa poitrine…Heideen cracha du sang et quand Erk vit ça, il leva son couteau…Mais Lloyd l’arrêta.
« Va t’occuper du mort ! Sophitia galère avec lui, je vais achever celui là ! »
Erk s’éloigna et Lloyd levai son épée pour transpercer l’ateri quand il entendit :
« Eh ! C’est moi que vous voulez ! »
Lloyd se retourna mais n’eu pas le temps de voir Michael car celui-ci avait allumé la mèche d’un canon qu’il avait pointé sur le kartina…
Lloyd fut projeté par-dessus bord et tout les combats cessèrent…
Jin couru jusqu’au garde-corps en criant :
« LLOYD ! »
Dark tenta de le retenir mais Jin se jeta à l’eau…
« Il est fou ! S’exclama Mio. Les kartinas ne savent pas nager !
-Tu veux leur faire tout savoir ? Demanda Crystal en le frappant
-De toute façon il on un kartina avec eux donc il l’aurai su ! S’exclama Mattis. »
C’est alors que, inconsciemment, Nadia lança le couteau qui lui servait de jouer. Celui-ci alla se planté droit sur van, le plus jeune des kartina de l’organisation, qui fut ainsi touché en plein cœur…Il tomba dans les bras de Aku…en souriant comme Zeff à sa mort…C’est Mattis qui se précipita vers Ophélia mais celle-ci fut protéger pas Julian qui se pris les griffes du kartina en pleine poitrine. L’organisation retourna sur le « Dangerous dragon » qui détala aussitôt, le « Bara no aku » à ses trousses…
Pendant ce temps, personne ne remarqua Jin qui traînait Lloyd sur l’île sans nom…Il le déposa délicatement contre un arbre et enleva le bandage autour de sa tête…découvrant le visage d’une jeune femme…Korelyon !
Lloyd se réveilla très vite. Il se leva et Jin se retourna…
« Tu…S’exclama Lloyd. Jin, tu es une fille ?
-Oui…
-et…une korelyon…Traîtresse !
-Non…Lloyd je… »
Lloyd se précipita sur Jin qui riposta…Mais, avec son épée, Lloyd coupa le bâton de Jin…Elle pris un morceau dans chaque mains et continua de se battre en reculant… Lloyd coupa l’un des morceau et Jin n’en avait plus qu’un petit pour se batte… Au moment où elle arriva de l’autre côté de l’île, il coupa le morceau qui lui restait dans les mains…
Jin recula et le kartina lui planta son épée dans le ventre…
La jeune femme leva la tête pour le regarder, tout en crachant un peu de sang sur son visage, et lui donna un tendre baiser…C’était de cette façon que l’ont apprenait à aimer à un kartina…Jin tomba sur le sol et Lloyd la regarda un moment avant de la prendre dans ses bras et de tenter de la réveiller
« Jin ! Jin !! »
Il poussa un cri qui fut entendu par les deux navires qui s’étaient pourtant beaucoup éloigner…Un cri déchirant qui donna des frissons dans le dos d’Ophélia, et alors que l’équipage celle-ci se demandait ce qu’il se passait, l’organisation Jugo, elle avait bien compris qui avait crier…
Nessa se figea dès que le sons lui parvint…
« Lloyd est vivant ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-vie-des-poupees.jimdo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ophélia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ophélia
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ophélie (Arthur Rimbaud)
» Ophélie de Rimbaud
» Ophélia
» Et pour quelques gigahertz de plus [Ophélie Bruneau]
» sur Ophélie Winter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Passion des BJD :: Divers :: Oeuvres-
Sauter vers: